L’INFORMATION TELLE QUE VOUS L’ESPÉRIEZ
A l’origine, l’Antipresse était ettre d’information créée le 6 décembre 2015 par Slobodan Despot et Jean-François Fournier.
L’Antipresse est née de notre sentiment d’étouffement et de désarroi face à l’appauvrissement constant de l’information des médias de grand public, au relâchement de leur langue et de leur style, à leur incohérence intellectuelle, à leur parti pris devenu structurel, à leur éloignement préoccupant de la réalité vécue par la plupart des gens.
L’Antipresse n’est pas
contre la presse, mais en face, comme Anticythère fait face à Cythère. Ce n’est pas une réfutation des lieux communs de la presse, mais un élargissement des perspectives sur les choses qui nous concernent. Aux phrases toutes faites, nous opposons un langage vivant. Aux stéréotypes, une vision individuelle. A la pensée unique, la variété des points de vue. A l’hypocrisie de rigueur, une franchise du ton et du regard.
L’Antipresse s’intéresse à toute l’actualité, en particulier celle concernant le domaine francophone. Elle éclaire les zones d’ombre de l’information et s’attache à mettre en évidence les partis pris sous-jacents du discours officiel.
L’Antipresse n’est ni de droite, ni de gauche, et encore moins du milieu. Le milieu médiatique, s’entend, qui se soucie moins de diffuser l’information que de la canaliser, moins de former l’opinion que de la censurer dans l’œuf. Son rôle dans l’Occident d’aujourd’hui est comparable à celui de la presse officielle en URSS.