Comme aurait certainement dit Alexandre Vialatte: la propagande remonte à la plus haute antiquité! Et il aurait eu raison, le bougre! Car c’est dans la démocratie athénienne et la République romaine qu’est apparue la première forme de propagande. Elle a beaucoup évolué au fil des siècles, autant dans ses buts que ses pratiques, et connaît une nouvelle mue depuis l’apparition de l’Internet, des réseaux dit «sociaux», des téléphones mobiles et du *big data*. Bienvenue dans l’ère de la propagande 2.0!
Ce contenu est réservé aux abonnés de l'Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S'ABONNER