Angle mort

Crypto saga, épisode 4: une entreprise de renseignement multicartes (2)

La semaine dernière, nous en étions restés à la collaboration de Boris Hagelin avec la Russie soviétique. Comme on va le voir, l’activité de Crypto AG dessine une véritable nébuleuse de trafics d’information, d’influence… et de flux financiers.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Crypto saga, épisode 4: une entreprise de renseignement multicartes (1)

À la lecture des centaines de documents américains déclassifiés ayant trait au fondateur de Crypto AG, on voit se dessiner de manière très distincte le rôle de Boris Hagelin en tant qu’agent de renseignement. Peut-on croire que personne en Suisse ne s’en soit aperçu?

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Crypto saga, épisode 3: au cœur de l’alliance américano-allemande

Si Boris Hagelin n’avait pas déménagé en Suisse en 1948, il n’y aurait pas aujourd’hui d’affaire Crypto. Il est capital de comprendre pourquoi il y est venu. Et pour cela, il faut se replonger dans l’ambiance paradoxale du monde du renseignement à la veille de la Guerre froide.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Crypto saga, épisode 2: un cryptographe bien entouré

Nous poursuivons le récit de la Crypto Saga en déroulant le fil biographique de Boris Hagelin. Une légende si bien écrite par William Friedman, numéro 2 de la NSA, qu’elle masque à merveille la place réelle de Crypto dans la gigantesque prise en main du globe par les Américains, qui devient irréversible avec leur entrée en guerre en 1942.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Crypto saga, épisode 1: qui était Boris Hagelin?

L’affaire Crypto AG, qui ébranle actuellement les institutions helvétiques, mérite une attention particulière, même au-delà des frontières suisses. En réalité, elle concerne le monde entier dans la mesure où la plupart des pays y sont impliqués, soit comme épieurs, soit comme épiés.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Maquillage et camouflage, les deux mamelles de la liberté d’expression macronienne

Ainsi donc, entre une loi Avia qui installe la censure, un parquet qui classe un volet de l’affaire Mila en phase avec les intérêts de sa ministre et un président qui joue au garant de la liberté d’expression à Angoulême, la Macronie ressemble de plus en plus à une très mauvaise comédie de boulevard. Mais c’est sans doute plus grave que cela.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

La «haine» hiérarchisée, ou l’antivote annoncé du 9 février

Va-t-on étendre la norme pénale antiraciste aux crimes d’homophobie? Les Suisses s’apprêtent à voter sur cette question, et l’issue est hautement prévisible. Ne manque dans ce consensus qu’un détail clef: les chiffres!

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Géants endormis… ou insomniaques de la censure? (2)

L’alliance du pouvoir exécutif français avec une milice privée de censure et de chantage sur internet, scellée par le projet de loi Avia, est-elle un produit des circonstances? Ou ne serait-elle pas la concrétisation d’un projet «suprapolitique» mûri de longue date qui ferait de la démocratie une relique du passé? Les écrits d’Emmanuel Macron lui-même nous éclairent là-dessus.

lire plus

Géants endormis… ou insomniaques de la censure?

Les «Sleeping Giants» sont la nouvelle milice privée de contrôle de la pensée sur l’internet, qui assume pleinement son caractère répressif. Purs idéalistes? Les profils des meneurs indiquent plutôt qu’il s’agit d’un mercenariat techno qui barbote décidément dans un petit monde. Le marécage du Deep State est profond, mais pas si étendu que ça…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus