fbpx

Cannibale lecteur

Thomas De Quincey, touche-à-tout génial, moderne et décadent à la fois (1)

Auteur d’une œuvre hétéroclite volumineuse — ses œuvres complètes publiées en Angleterre ne comptèrent pas moins de vingt gros volumes —, connu de ses lecteurs francophones surtout par les *Confessions d’un mangeur d’opium anglais*, Thomas De Quincey était surtout un amoureux de la langue et du style qui posa les bases du roman moderne.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Nathaniel Hawthorne, grand maître du «gothique provincial»

Il est incontestablement, avec Edgar Alan Poe, le classique américain par excellence, et l’on peut même dire le fondateur du roman étasunien moderne. Sa célébrité est due à «La lettre écarlate». Mais ses contes et récits, antérieurs, sont trop peu considérés — comme s’ils n’avaient été qu’un «exercice» préparatoire au roman — alors qu’ils eussent suffi à eux seuls à faire de Hawthorne un écrivain majeur.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Devenez_stupide_ en_dix_slides.ppt (2)

En quoi et comment PowerPoint contribue-t-il à la fabrication d’une pensée unique et favorise-t-il la réduction de la pensée? Poursuite de l’exploration de l’enquête de Franck Frommer, «La pensée PowerPoint÷.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Devenez_stupide_en_dix_slides.ppt (1)

Le logiciel de présentation assistée par ordinateur de Microsoft, PowerPoint, est devenu en une vingtaine d’années totalement hégémonique. Son utilisation à tort et à travers a créé une autre forme de «pensée unique», *La pensée PowerPoint*(1), sur laquelle l’ancien journaliste Frank Frommer a réalisé la première grande enquête en français.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Theodor Fontane, aventurier de l’âme (2)

En 1878, à l’âge de cinquante-neuf ans, Fontane fait paraître son premier roman, «Avant la tempête». En vingt ans, jusqu’en 1898 (année de sa mort), il publiera seize romans, des chroniques théâtrales, la suite des «Promenades», des poèmes, deux récits autobiographiques. Ce sont surtout ses romans qui ont fondé sa renommée.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Theodor Fontane, le chaînon manquant entre Goethe et Thomas Mann

Considéré en Allemagne comme l’un des grands classiques de la littérature allemande du XIXe siècle, Theodor Fontane reste étrangement méconnu dans les pays francophones. Celui dont Thomas Mann écrivit «Il est notre père» a décidément bien du mal à s’imposer dans nos contrées…

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Les vampires, saigneurs et maîtres… (2)

Depuis leur entrée fracassante dans la littérature, au XIXe siècle, les vampires n’en finissent pas de la hanter! Ils ont aussi investi en masse le cinéma et, plus récemment, les séries télé. Mais l’une des caractéristiques des vampires n’est-elle pas d’être immortels?

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

De Frankenstein à Dracula: histoires de doubles (1)

Charnière entre roman gothique et écrit vampirique, écrivions-nous la semaine dernière à propos de «Frankenstein». Le rapprochement est d’autant plus pertinent quand on connaît les conditions dans lesquelles furent écrits ce roman et le premier récit vampirique qui posa les règles du genre…

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Le roman gothique, lugubre et sublime

Antérieur au mouvement romantique, le roman gothique anglais l’a fortement influencé. Si le *Frankenstein* de Mary Shelley est le plus renommé du genre, il est néanmoins relativement tardif et n’est qu’à demi gothique, se détachant de certains de ses fondamentaux.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus