Comment on a tué la grande radio

par | 9.02.2020 | En accès libre, Pain de méninges

A. L.: J’aurais dû parler du rôle que la radio a eu pour vous.

M.B.: C’était la grande époque de la radio, ça a été celle qui aurait pu faire de la France un pays immense, peut-être le premier pays du monde. La radio culturelle, en vingt ans, a fait des choses absolument phénoménales […] Et ce qui est le plus extraordinaire, c’est que, toute la France suivait, et progressait, et avançait, dans une connaissance de la vie, spirituelle, profonde, et que, des gens les plus simples, absorbaient, absorbaient, absorbaient, par exemple […] C’était absolument incroyable, c’était incroyable! Et, ils ont eu peur!

A. L.: Peur de quoi, selon vous?

M.B.: [rires étouffés] Que l’intelligence se diffuse!

A. L.: C’est dangereux, ça!

M.B.: Très dangereux et, et impardonnable! Donc la grille de programmes a été supprimée, du point de vue culturel, d’un coup, d’un coup, et voilà j’ai quitté la radio à ce moment-là; mais les vingt ans que j’ai passés là, je ne les oublierai jamais, c’est eux qui m’ont formé, moi je n’avais qu’un pauvre certificat d’études primaires, et je n’étais pas loin de l’imbécilité, et ces vingt ans m’ont formé […] C’est tout simple [de comprendre], il suffit de se donner la peine.

— Michel Bouquet, entretien sur France Culture, 9 octobre 2006 (via notre lecteur Jacques Faucher)

On peut aussi lire…

Anatoly Karlin: le labyrinthe Navalny

Qui a empoisonné Alexeï Navalny? Anatoly Karlin dresse la liste des intéressés éventuels, mais surtout il livre un portrait sans fard de cet agitateur que les Occidentaux présentent abusivement comme «le principal opposant russe».

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le jardinier de l’apocalypse

Inventeur du mot «robot», Karel Čapek fut un grand prophète de l’esclavage technologique. Il écrivit aussi un délicieux traité de jardinage. Il était trop fin pour devenir une icône à la manière des Orwell ou des Huxley, mais son témoignage est peut-être le plus pénétrant de tous.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Jacques Baud: *Gouverner par les fake news*, ou l’empire du mensonge

Jacques Baud est un ex-officier du renseignement de l’armée suisse avec le grade de colonel. Il est expert en armes chimiques et nucléaires et a été très actif pour l’ONU dans les opérations de maintien de la paix et de déminage. Son dernier livre vient de paraître et il est explosif! Lecture par Richard Golay.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Les yeux grands fermés

A quoi bon fouiller le dessous des cartes quand leur face visible vous dit déjà tout? Ou comment notre esprit se laisse séduire par des récits qui prétendent donner un sens au chaos ambiant. Et comment s’arracher à cette séduction…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le juste, le rebelle, le lanceur d’alerte

L’éducation est une question de modèles. Les exemples que nous nous choisissons contribuent à façonner notre destin. En un temps coupé la fois de son passé et de son avenir, peut-on encore cultiver de telles filiations?

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir

et, ut consectetur ultricies non tempus ut id, justo commodo Aliquam ut