La folie du monde vue par l’Antipresse

COVID19 • T’aimes pas le masque? Tu es malade!

30.07.2020

On ne peut plus affirmer que le ciel est bleu en été sans appuyer ses propos par une étude. C’est ainsi que deux études polonaises en viennent à conclure que les narcissiques et les psychopathes sont plus réticents à porter les masques sanitaires que les gens «normaux».

Ces conclusions ont été amplement relayées par les médias de grand chemin, à commencer par Newsweek. Tant qu’on y était, on aurait aussi pu déterminer quels sont les types humains les plus tolérants à la loi du masque. On aurait peut-être risqué de tomber sur les conformistes, les délateurs, les arrivistes ou les personnes à QI limité. Mais cette étude-là n’aurait sans doute pas rencontré le même écho.

De toute façon, les chercheurs ont eux-mêmes relativisé ces résultats, réduisant toute l’opération à un vain bavardage. Quant aux médias, ils auraient peut-être rendu un meilleur service à la société en relayant les études et les avis autorisés au sujet de l’utilité sanitaire de ces masques. Par exemple, cet avis très nuancé d’un professeur de l’IHU Marseille.

  • Photo @adamsky1973 sur Unsplash.

Les Turbulences sont les cailloux sur le chemin qui mène à l’Antipresse, hebdomadaire unique et indépendant animé par l’intelligence naturelle.
Vous pouvez vous y abonner ici!

Ne lisez pas ce message!

Les sites internet sont compliqués, lents, pleins d’obstacles.
Les lettres sont personnelles et sûres.
Les choses essentielles ne sont pas placardées sur les murs: elles sont dites dans des lettres.
C’est pourquoi l’Antipresse est une lettre-magazine adressée à ses abonnés.
Vous vous abonnez une fois et vous n’aurez plus jamais besoin de voir cette fenêtre, ni même ce site.

Pour cela, il vous suffit de vous abonner ici (ou de vous connecter si vous êtes déjà dans le cercle).

Merci ! Un message de confirmation va vous parvenir.