Crypto AG. La ligne rouge

par | 23.02.2020 | En accès libre, Futurisk, Sébastien Fanti

Je lis tout ce qui est publié, respectivement diffusé sur cette affaire. Tout. Et je souris. Souvent.

Le nombre d’experts qui se targuent de tout connaître de ce dossier ne cesse de m’étonner.

Tout comme de ceux qui déclarent ne rien en savoir.

Pour ma part, je réserve mes mots aux deux instances saisies de ce dossier: un ancien juge fédéral et la Délégation des Commissions de gestion. Mon rôle importe peu. Il est, à ce stade, infinitésimal.

La seule question qui m’importe est celle de la ligne rouge.

Celle qui, si elle a été franchie, devra inexorablement conduire à des actes forts. Nonobstant toutes les tentatives actuelles de minimiser les conséquences de ce qu’il faut bien appeler le CryptoGate tant en termes de neutralité que de démocratie.

Quelle est-elle? Celle des enfers. Du schéol.

La destruction du «General Belgrano»

Concrètement, cela signifie que si quiconque a été torturé, emprisonné, assassiné en raison de la découverte du subterfuge, il faudra alors avoir le courage de sanctionner, de manière inclémente, tous ceux qui ont concouru ou su ce qu’il advenait. Et n’ont rien fait.

La démocratie helvétique se targue d’être la plus vieille démocratie du monde. Cela ne restera que des mots si elle est incapable de vouer aux gémonies ceux qui en ont fait l’obéissant valet d’un service de renseignement étranger.

La ligne rouge a-t-elle été franchie?

Vous en saurez beaucoup plus dans un prochain article.

  • Article de Sébastien Fanti paru dans la rubrique «Futurisk» de l’Antipresse n° 221 du 23/02/2020.

On peut aussi lire…

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel or Lecteur-mensuel.

Au bout de la rhétorique écolo-gauchiste: l’abîme

La dégradation générale de l’environnement et la culpabilité exclusive de l’homme sont présentées comme des évidences incontestables. Selon Michel de Rougemont, elles conduisent non seulement au sabordage de la pensée rationnelle, mais à une régression mentale de la société elle-même.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La pandémie de Saint-Guy (Journal de Coronafoirus, 19)

L’humanité prise de frénésie se contorsionne, se masque et se démasque et se pique à répétition comme un junkie survolté. Ce petit tour du monde des transes, des délires et des pulsions de lucidité étouffées nous lance un «signal faible»: et si le couvercle lâchait? Si une explosion de réalité venait réveiller les somnambules? Ne risqueraient-ils pas de tomber du toit?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Jacques Hogard: le Kosovo, plaie ouverte de la déconstruction européenne

A peine repliés d’Afghanistan, les États-Unis remettent la pression sur les Balkans en annonçant une diplomatie plus dure et «lâchant les chiens» de la police kosovare contre les Serbes du Kosovo. Au même moment, les eurocrates élaborent des plans de réorganisation de la zone qui ne peuvent que réveiller des conflits péniblement apaisés. Le colonel Jacques Hogard, qui commanda les forces spéciales engagées en précurseurs sous commandement de l’OTAN au Kosovo en 1999, n’a jamais cessé de surveiller ce champ de mines du sud-est européen. Il nous livre un aperçu de la situation sur le front.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Maigret et le Grand Resette

Pandémie ou plandémie? Terreur montée de toutes pièces ou surexploitation d’une épidémie naturelle? Virus mutant ou chimère de laboratoire? Menace sanitaire réelle ou attaque sous faux drapeau contre la liberté des individus et des peuples? Ces discussions me semblent escamoter l’essentiel. Pour essayer de le démontrer, je n’ai pas trouvé de meilleur moyen que cette enquête un peu apocryphe du commissaire Maigret.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir