Que peut-on pronostiquer de sensé sur une année qui commence comme celle-ci? Rien, sans doute. Mais on peut essayer de lire les signaux laissés dans le sillage de l’année précédente — ou simplement d’ausculter le langage, verbal ou non, des gouvernants. Subjectivement, j’en ai déduit sept tendances «de fond» qui risquent de marquer l’an de grâce 2020.
Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER