fbpx
Lire des essais littéraires sérieux est bien souvent un remède aux insomnies. En revanche, quand on a affaire à un essayiste joueur et malicieux, cela devient un vrai plaisir. Quand celui-ci se fait de surcroît enquêteur littéraire, et arrive à nous prouver que les auteurs de romans policiers se trompent parfois d’assassin dans leurs propres livres, cela devient du grand art!
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER