Ève et son Adam, ou le symbole de l’ère postcorporelle

Dans «La fourmilière humaine globale», Alexandre Zinoviev décrivait le monde d’après la victoire de l’idéologie occidentiste et de la technologie qui s’y rattache. Dans le conte qui suit, nous faisons connaissance avec le «patient zéro» de cette civilisation hypertechnique et infrarégressive…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER