fbpx
Après l’Arioste et son *Roland furieux* du XVIe siècle il y a quelques semaines, remontons encore quatorze siècles plus loin dans le passé pour découvrir un autre petit bijou de la littérature avec Apulée et son *Âne d’or*, l’un des plus anciens romans qui a pu traverser les siècles et nous parvenir entier.
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER