La France n’est pas gouvernée…

par | 1.11.2020 | En accès libre, Pain de méninges, Slobodan Despot

Il n’est plus de modèle en France et cela paraît surprenant en un pays qui servait de modèle au quart de l’univers. La France n’est pas gouvernée, elle est administrée, elle a des maîtres invisibles, ces maîtres n’oseraient sortir de l’ombre qu’ils habitent, leur rôle n’est pas d’inspirer les règles ni de présider aux formes, leur puissance était viagère et leur crédit douteux. Pays sans cour, aréopages ni salons, il n’a plus que des gazetiers et que des bateleurs à la dévotion des maîtres invisibles. Quels sont les premiers de l’État? À Rome, sous la décadence, ce furent parfois les cochers et les gladiateurs, ils amusaient le peuple et fixaient les regards, nous sommes un peu revenus à ces merveilles, nos dieux vivants sont des jongleurs et des athlètes. Qui peut ici donner le ton? Qui peut déterminer la valeur d’un artiste et la portée d’une œuvre? Les maîtres invisibles de la France? Non, il faudrait que ces gens-là se montrassent. Leurs créatures? Elles se montrent bien, mais qu’est-ce qu’elles prouvent? Ce sont des météores de feu d’artifice que l’on avait placés à l’endroit le plus convenable, ils sortent avec fracas de leur boîte et servent à l’amusement d’un peuple, sans doute moins joyeux, quand d’aventure il se retrouve.

— Albert Caraco, Simples remarques sur la France.

On peut aussi lire…

Etat totalitaire, mode d’emploi

Jamais le pouvoir n’était allé aussi loin. On est même très au-delà de Big Brother. Jamais Big Brother n’aurait seulement imaginé ce qui est en train de se mettre en place.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le dernier combat de l’humanité (Journal de Coronafoirus, 8)

Les brumes de la psychose pandémique se dissipent peu à peu, débouchant sur un paysage recomposé, inédit. Si inédit que l’humanité pourrait en être entièrement transformée. La résistance à la dictature numérique qui nous guette sera peut-être le dernier combat de l’homme tel que nous le connaissons. Esquisse du champ de bataille.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le réveil ou la mort

Nous voici le dos au mur. L’humanité s’est mise elle-même sur le fil du rasoir. Au-delà des différences de repères spirituels et culturels, la cloche d’éveil qu’agite Caitlin Johnstone s’adresse à tout un chacun.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Hold-Up, la part infalsifiable

Sorti le 11 novembre en VOD, le documentaire *Hold-Up* de Pierre Barnérias a soulevé une polémique colossale. Déprogrammé sans explication par son hébergeur Vimeo, il est allé gonfler — en libre accès — l’affluence des plateformes alternatives comme Odysee. Tant le film lui-même que son accueil et son mode de diffusion marquent une rupture essentielle.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La culture, à quoi bon?

Jamais il n’y eut plus d’écoles et d’universités, jamais plus de livres. Mais qu’est-ce que cela change? Les nouveaux royaumes barbares ont-ils besoin de la culture ou n’est-ce qu’un bagage inutile dans le train du servage généralisé?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Kosovo: les terroristes de l’UÇK dans de beaux draps

L’arrestation de quatre têtes du mouvement terroriste UÇK signifie-t-elle une volonté sincère des Occidentaux de se débarrasser de leurs sanglants hommes de main dans les Balkans? se demande Nikola Mirković, l’un des meilleurs connaisseurs de la question Kosovo.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir

justo dolor. nunc dapibus Phasellus consequat. felis suscipit id consectetur Donec