La technologie du putsch au XXIe siècle

Les «Révolutions colorées» sont mal connues du public occidental — puisqu’elles visaient à l’origine les «régimes» qui contrarient l’Occident. Elles sont pourtant le produit d’une véritable science de la dissimulation, camouflant derrière des causes bonnes et justifiées une violence réelle — quoique «déléguée». Vu l’extension du domaine de la lutte aux sociétés occidentales elles-mêmes, il est utile d’avoir quelques notions de cet art martial se servant des masses endoctrinées comme d’un bélier.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER