fbpx
A l’avant-garde dans les domaines de la «mobilité propre» et de la 5G, la Chine rencontre des résistances, surtout américaines, mais aussi européennes. N’y va-t-elle pas trop vite, au mépris de la sécurité et de l’environnement?
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER