fbpx
Passionnant ouvrage que celui de Robert Darnton, qui durant plusieurs décennies a épluché les quelque 50’000 lettres et archives diverses de la Société Typographique de Neuchâtel (STN), créée en 1769. Comment le livre se diffusait-il à l’époque des Lumières, juste avant la Révolution française ? Et quels livres se vendaient ? En quoi cela modifie-t-il notre compréhension du monde du livre à cette époque et en quoi cela nous éclaire-t-il sur cette société à l’orée de la Révolution ?
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER