fbpx
Jamais sans doute la pensée et les écrits d’un philosophe ne furent autant détournés, interprétés, utilisés à mauvais escient que ceux de Friedrich Nietzsche. L’actuelle récupération de Nietzsche par les pseudo-philosophes du développement personnel est-elle moins condamnable et dommageable que celles qui la précédèrent, des nationalistes allemands de l’entre-deux-guerres aux nazis?
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER