L’ère de la panique

par | 28.08.2022 | En accès libre, Pain de méninges, Slobodan Despot


La panique va s’appesantir, là où l’automatisme gagne sans cesse du terrain et touche à ses formes parfaites, comme en Amérique. Elle y trouve son terrain d’élection; elle se répand à travers des réseaux dont la promptitude rivalise avec celle de l’éclair. Le besoin de prendre les nouvelles plusieurs fois par jour est déjà un signe d’angoisse; l’imagination s’échauffe, et se paralyse de son accélération même. Toutes ces antennes des mégalopoles ressemblent à des cheveux qui se dressent sur une tête. Elles appellent des contacts démoniaques. Il est certain que l’Est n’échappe pas à la règle. L’Ouest vit dans la peur de l’Est, et l’Est dans la peur de l’Ouest. En tous les points du globe, on passe son existence dans l’attente d’horribles agressions. Nombreux sont ceux où la crainte de la guerre civile l’aggrave encore. La machine politique, dans ses rouages élémentaires, n’est pas le seul objet de cette crainte. Il s’y joint d’innombrables angoisses. Elles provoquent cette incertitude qui met toute son espérance en la personne des médecins, des sauveurs, des thaumaturges. Signe avant-coureur du naufrage, plus lisible que tout danger matériel.

— Ernst Jünger, Traite du rebelle

On peut aussi lire…

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel or Lecteur-mensuel.

Le nouvel ordre (russe) du monde

Le conflit en Ukraine n’a pas commencé le 24 février dernier, date de l’intervention russe, mais il y a déjà huit ans, lors du renversement du président démocratiquement élu, Viktor Ianoukovytch, par une insurrection soutenue et portée à bout de bras par les États-Unis et leurs alliés européens. La fin du conflit se rapproche peu à peu, laissant apparaître un monde qui sera animé par la nouvelle puissance de la Russie.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Guerre dans la guerre

Que nous apprend l’Ukraine sur la guerre qui vient? Fin 2021, Bernard Wicht publiait «Vers l’autodéfense: le défi des guerres internes». Sa réflexion reste d’une brûlante actualité malgré le grand retour — apparent — des conflits «interétatiques». Nous lui avons posé quelques questions afin de mieux comprendre les nouvelles lignes de front.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Au bal de la Régence

Les semaines se suivent et se ressemblent dans leur crapoteuse confluence vers le tragigrotesque. Comment décrire l’essence de ce tourbillon sans recourir à la littérature et au grand cinéma? Avec son film sur les fêtes de Philippe d’Orléans, le regretté Bertrand Tavernier nous a légué une clef de lecture.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La réinitialisation, la vraie

Des changements tectoniques vont se produire sur la scène internationale, déclarait récemment le président Poutine. Il ne parle pas de la scène interne, mais ce qui se passe sur la scène internationale ne reste bien sûr pas sans influence sur la scène interne. Avec un peu de chance, l’Europe réussira peut-être à passer l’hiver, mais la suite n’est pas garantie. Guerre en Ukraine, réchauffement climatique, Covid, grand remplacement, etc.: on n’a que l’embarras du choix. Un nouveau monde se dessine, personne n’imagine qu’il sera plus pacifique, humain ou civilisé que l’ancien.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La guerre d’Ukraine révèle son vrai visage

En reprenant 2000 km2 de terres et de localités dans le nord du Donbass, l’Ukraine a enregistré son premier succès militaire réel depuis le début du conflit. Le pouvoir de Kiev et ses soutiens occidentaux en ont fait un triomphe extravagant, le début d’une percée conquérante qui ne devrait s’arrêter qu’à Moscou avec la destitution de Poutine et la «démilitarisation de la Russie». Qu’en est-il en réalité?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

La mémoire contre l’absurde

Avez-vous aussi éprouvé, face aux événements et aux visages qui viennent à votre rencontre, cette sensation d’irréalité? Avez-vous parfois envie d’oublier cette angoisse? Il est peut-être bon, alors, de laisser le vieux temps remonter en vous et dissiper ces spectres.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir