Les fabricants de réalités

par | 20.10.2019 | En accès libre, Pain de méninges

Au cours de l’été 2002, après avoir publié dans Esquire un article que la Maison-Blanche n’aimait pas au sujet de l’ancienne directrice de communication de Bush, Karen Hughes, j’ai eu une rencontre avec un conseiller présidentiel de haut rang. L’homme a exprimé le mécontentement de la Maison-Blanche, puis il m’a dit quelque chose que je ne comprenais pas tout à fait à l’époque, mais qui, je crois maintenant, révèle le cœur même de la présidence Bush.

L’assistant a dit que les gars comme moi étaient «dans ce que nous appelons la communauté basée sur la réalité», qu’il définissait comme des gens qui «croient que des solutions émergent d’une étude judicieuse de la réalité perceptible». J’ai hoché la tête et murmuré quelque chose à propos des principes des Lumières et de l’empirisme. Il m’a interrompu. «Ce n’est plus vraiment comme ça que le monde fonctionne», a-t-il poursuivi. «Nous sommes un empire maintenant, et quand nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous, vous, étudierez cette réalité — aussi judicieusement que vous le voudrez — nous agirons encore, créant de nouvelles réalités, que vous pourrez étudier à leur tour, et c’est ainsi que les choses se mettront en place. Nous sommes les acteurs de l’histoire… et vous, vous en serez tous réduits à étudier ce que nous fabriquons.»

Rapporté par Ron Suskind, New York Times, 17 octobre 2004.

On peut aussi lire…

Le Rebelle comme modèle de vie (1)

Que reste-t-des «citadelles intérieures» devant l’oeil omniscient de l’internet? Et que peuvent faire les rebelles modernes face à l’intrusion du pouvoir jusqu’au coeur de leurs vies? Autant de questions qui remettent en jeu le fond même de la tradition stoïcienne.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Anatoly Karlin: le labyrinthe Navalny

Qui a empoisonné Alexeï Navalny? Anatoly Karlin dresse la liste des intéressés éventuels, mais surtout il livre un portrait sans fard de cet agitateur que les Occidentaux présentent abusivement comme «le principal opposant russe».

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Les yeux grands fermés

A quoi bon fouiller le dessous des cartes quand leur face visible vous dit déjà tout? Ou comment notre esprit se laisse séduire par des récits qui prétendent donner un sens au chaos ambiant. Et comment s’arracher à cette séduction…

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Jacques Baud: *Gouverner par les fake news*, ou l’empire du mensonge

Jacques Baud est un ex-officier du renseignement de l’armée suisse avec le grade de colonel. Il est expert en armes chimiques et nucléaires et a été très actif pour l’ONU dans les opérations de maintien de la paix et de déminage. Son dernier livre vient de paraître et il est explosif! Lecture par Richard Golay.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Le juste, le rebelle, le lanceur d’alerte

L’éducation est une question de modèles. Les exemples que nous nous choisissons contribuent à façonner notre destin. En un temps coupé la fois de son passé et de son avenir, peut-on encore cultiver de telles filiations?

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir

vulputate, libero Sed felis luctus elementum