La folie du monde vue par l’Antipresse

LOI COVID-19 • Référendum contre la tromperie légale!

17.06.2021

Le texte de la « loi Covid » qui a été accepté par le peuple suisse le 13 juin était tronqué. Des ajours d’importance ne figuraient pas dans la brochure explicative adressée aux citoyens. Il s’agit d’une tromperie légale et d’une manipulation éthiquement injustifiable. Un référendum est donc lancé pour barrer la route à ce détournement de la procédure démocratique. Voici l’argumentaire du comité «Référendum COVID-19».

NOUS AVONS VOTÉ POUR L’ANCIENNE VERSION… MAIS C’EST LA NOUVELLE VERSION QUI SERA APPLIQUÉE! Voici les dispositions que le peuple suisse n’a pas approuvées le 13 juin:

  • OBLIGATION VACCINALE DÉGUISÉE
  • INSTAURATION PASSEPORT SANITAIRE
  • TRAÇAGE OBLIGATOIRE DES CONTACTS
  • TOUTE PUISSANCE DU CONSEIL FÉDÉRAL

Alors que le vaccin ne protège pas de la contagion, ni n’empêche de tomber malade du Covid-19, le gouvernement tente de l’imposer comme la seule solution à la crise sanitaire.

En instaurant le passeport sanitaire, on va créer un clivage dans la société, les non-vaccinés étant privés de leurs droits fondamentaux, ce qui est contraire à la Constitution ainsi qu’à la Déclaration des Droits de l’Homme. L’introduction d’un tel «certificat sanitaire» ouvre la voie à une obligation indirecte de se vacciner ou d’effectuer des tests de dépistage. En effet, la présentation d’un tel certificat sanitaire pourrait devenir obligatoire pour pouvoir voyager ou participer à certains événements. Cela est arbitraire et viole plusieurs droits fondamentaux, tels que le droit à l’égalité (art. 8 Cst.), à la liberté personnelle (art. 10 Cst.), à la liberté de réunion (art. 22 Cst.) ainsi qu’à la liberté économique (art. 27 Cst.)

Le traçage des contacts est non seulement inefficace, mais viole également l’article 13 de la Constitution fédérale, qui garantit à tout citoyen la protection de sa sphère privée.

En vertu de l’article 1 de la loi COVID-19, le Conseil fédéral conserve des compétences particulières lui permettant d’ordonner des mesures attentatoires aux droits fondamentaux.

Cette omnipotence du Conseil fédéral, à laquelle nous assistons depuis plus d’une année, a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2031 (cf. art. 21 de la loi Covid-19).

UN RÉFÉRENDUM URGENT A ÉTÉ LANCÉ CONTRE CES AJOUTS À LA LOI «COVID-19».

On peut télécharger ici le PDF de la feuille de signatures, qu’il suffit d’imprimer, de signer et de renvoyer au comité d’initiative. Tout est indiqué sur la feuille.

Lien sur le document: https://bit.ly/3g0lRpt

Vous pouvez aussi imprimer le flyer A4, qui explique en quelques mots de quoi il s’agit, et le poster à des endroits stratégiques.

Lien sur le flyer: http://bit.ly/2U4sgHA

URGENT **: A RENVOYER AVANT LE 8 JUILLET 2021! Transmettez cette information à vos contacts** en les encourageant à faire même. Si chacun envoie ceci à quelques dizaines de contacts, et que ceux-ci font de même, il sera possible d’arriver rapidement aux 50’000 signatures nécessaires, afin de donner un signal fort à nos instances gouvernementales.

  • PS. Si vous n’avez pas le temps de collecter d’autres signatures, imprimez simplement la feuille et renvoyez-la, même si elle n’arbore que la vôtre! Et demandez à vos contacts de faire de même.

Des arguments supplémentaires contre la loi COVID-19 sont disponibles sur www.covid19-referendum.ch.

Les Turbulences sont les cailloux sur le chemin qui mène à l’Antipresse, hebdomadaire unique et indépendant animé par l’intelligence naturelle.
Vous pouvez vous y abonner ici!

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel or Lecteur-mensuel.

TRIBUNE • Quand la qualité occulte la quantité

Les exemples ne manquent pas qui sont devenus des clichés imbattables: promouvoir le «durable» et le «renouvelable» alors qu’en soi cela n’existe pas, sonner l’alarme générale en réponse à la moindre anecdote, attribuer chaque dernière pluie aux difformités d’un système en perdition…

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

VACCINS • Qui se souvient du Pandemrix?

Les experts nous assurent que nos vaccins contre le Covid sont très sûrs, que tous leurs effets secondaires sont connus. Mais le Pandemrix n’était-il pas tout aussi sûr, et tout aussi recommandé par des experts de même gabarit?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Ne lisez pas ce message!

Les sites internet sont compliqués, lents, pleins d’obstacles.
Les lettres sont personnelles et sûres.
Les choses essentielles ne sont pas placardées sur les murs: elles sont dites dans des lettres.
C’est pourquoi l’Antipresse est une lettre-magazine adressée à ses abonnés.
Vous vous abonnez une fois et vous n’aurez plus jamais besoin de voir cette fenêtre, ni même ce site.

Pour cela, il vous suffit de vous abonner ici (ou de vous connecter si vous êtes déjà dans le cercle).

Merci ! Un message de confirmation va vous parvenir.