fbpx
Laissant volontairement en suspens le problème de la vérité, l’une des grandes qualités de «La crise de la culture» est qu’il a pour seul but de nous aider à comprendre comment penser, sans jamais chercher à nous dire quoi penser.
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER