Les auteurs écrivent des livres. Les écrivains bâtissent une œuvre. C’est toute la différence. C’est ainsi que Roberto Calasso reprend comme titre de son dernier livre une phrase sibylline de son premier ouvrage paru en 1983. Et poursuit ou plutôt approfondit une réflexion engagée il y a plus de trente ans.
Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER