Au cours de cet été, j’ai publié dans l’Antipresse trois des nouvelles du cycle « Nouvel Age ». Elles ont un but exploratoire : essayer de cerner ce phénomène capital de notre temps qu’on appelle *New Age* ou *Ere du Verseau*, dont on nous rebat les oreilles sans jamais le décrire de l’intérieur, et que les écrivains ont jusqu’ici très rarement examiné.
Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER