fbpx

Cannibale lecteur

Le pèlerin immobile (Retour à Cuba)

Retour à la littérature cubaine avec José Lezama Lima (1910-1976). Petit pays, mais grands écrivains. La taille d’un pays n’a d’ailleurs rien à voir avec sa capacité à «produire» une littérature de qualité.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER

lire plus

Climato quoi?

La querelle autour du climat a déjà fait une victime: le scepticisme! Allons voir de plus près ce qu’est le scepticisme au sens philosophique du terme, et ce que nous pouvons encore en retirer.

lire plus

Alejo Carpentier et le réel-merveilleux (2)

Alejo Carpentier consacra plusieurs essais à la musique et elle est omniprésente dans son œuvre littéraire, que ce soit dans la structure même de certains de ses romans ou comme sujet plus ou moins direct.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER

lire plus

Alejo Carpentier et le réel-merveilleux (1)

La réintroduction en 1949 par Alejo Carpentier dans la littérature sud-américaine du «réalisme magique» marque une rupture décisive: il y a un *avant* et un *après* Carpentier.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER

lire plus

Les dossiers (à charge) de l’écran

Que n’a-t-on pas déjà entendu qui nous vante les mérites et bienfaits des écrans de toute sorte! On voudrait fabriquer une génération de crétins qu’on ne s’y prendrait pas autrement!

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER

lire plus

Samuel Butler et le pays de nulle part (2)

Les romans sont la partie congrue de l’œuvre écrite de Samuel Butler: articles, essais en tous genres et sur différents sujets furent bien plus nombreux. C’est son amie Elisabeth Mary Ann Savage, qui eut sur Butler une influence considérable, qui le convainquit de s’orienter vers le roman, et c’est sans doute à elle que l’on doit qu’il ait écrit «Ainsi va toute chair».

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER

lire plus

Les faux-monnayeurs de Samuel Butler (1)

Les touche-à-tout font souvent l’objet de railleries de leur vivant, et dans de nombreux cas leur talent n’est reconnu que plus ou moins longtemps après leur disparition. Samuel Butler en est un exemple frappant. S’il fut considéré comme un grand écrivain après sa mort, seuls ses quelques rares romans restent disponibles, le reste de son œuvre étant depuis retombé dans l’oubli.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER

lire plus

Au début elle est froide, mais après elle est bonne!

Ceux qui me connaissent s’étonneront sans doute de la métaphore sportive que je vais utiliser: en bon churchillien, ma devise est «*No Sport!*». Cela dit, je pense que quand on n’a plus pratiqué le sport et qu’on s’y remet après quelques années, ce que l’on ressent est comparable à ce qu’ont été mes débuts avec «Cannibale Lecteur».

lire plus

Arthur Koestler, une flèche dans l’azur (2)

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le Parti communiste français est auréolé de la victoire de Staline sur Hitler. Aux premières élections législatives de la France libérée, il devient le premier parti de France. C’est dans ce contexte que paraît en français «Le zéro et l’infini».

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER

lire plus