fbpx

En accès libre

Caractéristiques de l’«homme nouveau»

Quoi de plus réaliste, que cette «mutation», le «nouvel homme»? Il est l’homme sans racine, discontinu avec un passé que le Nihilisme a détruit, la matière première du rêve de tout démagogue; Le «penseur libre» et le sceptique, fermé seulement à la vérité mais... lire plus

Un lieu où l’époque s’écrit

Comment en sommes-nous arrivés à être ce que nous sommes aujourd’hui? Après 200 semaines sans pause, je me pose la question au travers d’une petite rétro-intro-spective.

lire plus

Jean-Marc Bovy: chronique d’un renversement de signes

Jean-Marc Bovy est notre «honorable correspondant» sur la question russe. Ces derniers mois, bon nombre de «Turbulences» sont parues avec sa discrète signature. Cet observateur de l’ombre se présente ici enfin.

lire plus

Le vrai sens des élites

Quand on parle de «minorités d’élite», il est courant que les gens de mauvaise foi dénaturent le sens de cette expression et feignent d’ignorer que l’homme d’élite n’est pas le prétentieux qui se croit supérieur aux autres, mais bien celui qui est plus exigeant pour... lire plus

Antipresse: antibiotique ou antidépresseur?

C’est à Slobodan Despot que je dois d’écrire dans l’Antipresse. J’en suis honoré pour mille raisons.

lire plus

Médias et littérature: la même lente agonie!

Il y a de ça 200 éditions, nous étions trois à lancer contre vents et marées l’aventure de l’Antipresse. Nous avions donc en commun à la fois une véritable passion pour l’information et un quotidien marqué du sceau indélébile de la littérature. A quoi s’ajoutait un constat unitaire: l’agonie avérée des mondes médiatiques et culturels.

lire plus

L’Ogre

On m’avait que j’allais contribuer à nourrir la réflexion des extrêmes. Que je serais un faire-valoir, le plumitif dévoué garant du politiquement correct! Que je serais le vassal de l’Ogre!

lire plus

Rétablir un début d’équilibre

Je ne lis plus les médias de masse depuis presque une décennie. Mon temps de cerveau disponible est trop précieux. J’étais pourtant avide de propagande atlantiste pendant des années…

lire plus

Au début elle est froide, mais après elle est bonne!

Ceux qui me connaissent s’étonneront sans doute de la métaphore sportive que je vais utiliser: en bon churchillien, ma devise est «*No Sport!*». Cela dit, je pense que quand on n’a plus pratiqué le sport et qu’on s’y remet après quelques années, ce que l’on ressent est comparable à ce qu’ont été mes débuts avec «Cannibale Lecteur».

lire plus