fbpx

En accès libre

La douleur mystique des hypersensibles

«Un nombre croissant de personnes qui mènent une vie mentale d’une grande intensité, des personnes sensibles par nature, remarquent l’apparition de plus en plus fréquente en elles d’états mentaux de grande étrangeté… une sensation... lire plus

De l’importance vitale d’une presse libre

«Dès le moment où nous n’avons plus une presse libre, tout peut arriver. Ce qui permet l’avènement du totalitarisme ou de n’importe quelle autre dictature, c’est le fait que les gens ne sont pas informés; comment vous faire une opinion si vous n’êtes pas informé?... lire plus

Le début du totalitarisme

Le totalitarisme commence par le mépris de ce que vous avez. La deuxième étape tient en cette notion : « Les choses doivent changer, quoi qu’il arrive, tout est mieux que ce que nous avons maintenant. » Les dirigeants totalitaires organisent ce genre de... lire plus

Martin Dabilly: la vie d’un agriculteur français en Chine

Lorsque j’ai annoncé mon «raid» en Chine, j’ai découvert que nous y comptions plusieurs lecteurs, tous amicaux et chaleureux. Je n’ai pu honorer l’invitation de Martin Dabilly à me rendre chez lui dans le Yunnan. En revanche, son itinéraire m’a captivé. En toute simplicité, j’ai voulu savoir comment un Français pouvait devenir cultivateur de framboises dans ce pays. Comme je le soupçonnais, les lecteurs d’Antipresse expatriés aux quatre coins du monde sont des caractères atypiques avec des biographies qui valent le détour. Voici le récit de sa vie. C’est aussi l’occasion de lever quelques idées reçues sur l’agriculture chinoise. (Slobodan Despot)

lire plus

De la déception

Rien ne nous blesse, ne nous empoisonne, ne nous rend malade comme la déception. Car la déception est une douleur qui vient toujours d’un espoir envolé, une défaite de la confiance trahie par le revirement d’une personne ou d’une chose en laquelle... lire plus

Une rassurante enclave d’anarchie

Hong Kong est vive, expéditive, agnostique, roublarde, comme tout ce qui a été au contact des Anglais. Elle reste pour quelques années encore un comptoir de l’Europe face à l’Empire. Non de l’Europe d’aujourd’hui, société en phase terminale sclérosée par la bureaucratie et l’idéologie, mais de l’Europe avide et conquérante qui voulut avaler la planète. Cette exception ne va pas tarder à disparaître, mise en coupe réglée par le Léviathan chinois. L’Europe a inventé le totalitarisme, mais ses apprentis sont devenus ses maîtres.

lire plus

L’homme moderne peut-il encore être poète?

Je ne sais si Gustave Moreau a senti combien, par une conséquence indirecte, cette belle conception du Poète-femme était capable de renouveler un jour l’économie de l’oeuvre poétique elle-même. Dans notre triste époque, sous nos climats, les poètes, j’entends les... lire plus

La libération de Notre-Dame

«La piste criminelle est un cauchemar, mais la piste accidentelle est pire. D’un côté, on aurait affaire, dans le «système» ou hors de lui, à des criminels hideux mais capables. De l’autre, à des jean-foutre absolus, sans aucune valeur, qui auraient tellement dépouillé et désorganisé l’État qu’il n’est plus capable de veiller efficacement sur le premier monument de France (et son plus gros atout touristique).»

lire plus

Les observateurs de la vie

Il arrive qu’un homme consacre toute sa vie à un rêve qu’il n’est même pas sûr de voir se réaliser un jour. Ceux qui se moquent de cette folie ne sont en fin de compte que des observateurs de la vie. — Akutagawa Ryunosuke, La bouillie de racines de... lire plus