Le bruit du temps

Cryptocratie: la grande épopée d’espionnage qu’on n’a pas encore écrite

La société Crypto AG à Zoug, label suisse au-dessus de tout soupçon, avait donc fabriqué le cheval de Troie universel, multicoups, multiusages. Plus futé que celui des Grecs anciens, il n’était même pas offert à l’adversaire: bien mieux, les clients payaient pour se faire espionner! Essayons de comprendre tout ce qu’il nous révèle sur ce pays, sur le monde et l’époque où nous vivons.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

L’hommecourt, ou l’humanité enfin devenue «gérable»

Plutôt que de dénoncer de semaine en semaine les progrès de la censure, ne ferions-nous pas mieux de réfléchir à ce qu’elle nous dit de l’époque et du projet de révision de l’humain auquel elle est attachée? Et si, par exemple, elle était une réponse à l’insoluble question des retraites?

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

L’affaire Simon Brandt, un «signal faible» — mais assourdissant!

On découvre ici comment un espoir de la politique genevoise est devenu un dégât collatéral de la chute de son mentor, Pierre Maudet. Mais la persécution du lanceur d’alerte Simon Brandt par le procureur Jornot est bien plus choquante. Elle nous montre comment nous sommes dressés à voir l’accessoire plutôt que l’essentiel et comment l’intimidation morale l’emporte de plus en plus sur le langage des faits.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

L’abbaye perdue

Si j’ai jamais réalisé une photographie gothique, c’est bien celle-là. Elle aurait pu servir de couverture à une anthologie du romantisme noir. Par-delà les effets d’horreur, cette littérature est riche de prémonitions étonnantes.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Affaire Matzneff, un théâtre de la terreur et de l’absurde

La nouvelle chasse aux sorcières en France s’acharne sur un écrivain connu, Gabriel Matzneff, qui n’a jamais fait mystère de sa pédophilie. Pourquoi maintenant et pas hier? Pourquoi lui et pas un autre? Et jusqu’où ce délire de l’hypermoralisme nous mènera-t-il?

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

De la dépossession à la prise de conscience. Les sept tendances de 2020 (2/2)

Suite de notre lecture libre et subjective des signaux laissés par l’année 2019 et des tendances globales qu’on peut en déduire. La mise à nu des rapports de force sociaux et internationaux qui s’annonce n’aura-t-elle pas pour contrepartie la création de nouvelles alliances?

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

De la dépossession à la prise de conscience. Les sept tendances de 2020 (1/2)

Que peut-on pronostiquer de sensé sur une année qui commence comme celle-ci? Rien, sans doute. Mais on peut essayer de lire les signaux laissés dans le sillage de l’année précédente — ou simplement d’ausculter le langage, verbal ou non, des gouvernants. Subjectivement, j’en ai déduit sept tendances «de fond» qui risquent de marquer l’an de grâce 2020.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus

Anno Domini 2019. L’état du monde vu par Slobodan Despot

Durant cette année, j’ai parcouru le monde d’extrême-Orient en Caraïbes, de la forêt nordique au Cameroun. J’ai raconté la plupart de ces voyages dans l’Antipresse. Or il est bon de traiter ses souvenirs comme un bon vin et de les laisser décanter quelques mois pour qu’ils dégagent tout leur arôme. Je m’arrête donc pendant quelques heures et vous propose un compte rendu entièrement personnel sur ce que j’ai vu, compris ou lu durant l’an 2019.

lire plus

Millionnaires en esprit, ou les fumées de Cuba

«Jamais homme ne vit une terre plus belle», se serait écrié Colomb en découvrant Cuba. Chaque visiteur à sa suite aurait envie de partager son émerveillement. Sauf que tant de guerres, d’esclavagistes et d’ouragans sont passés par là, suivis de la révolution communiste. Les cicatrices que les âges et leurs mythes ont laissées composent un visage meurtri et profondément humain qu’on n’oublie jamais.

Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER

lire plus