Pain de méninges

La tradition nous protégeait. Et maintenant?

L’État contre la Société, la Technique contre la Vie, c’est là, en effet, le drame universel, et il est absolument ridicule de prétendre l’ignorer. Imbéciles ! Vous avez voulu une Société sans hiérarchie ni privilèges, toute tradition n’étant à vos yeux qu’une... lire plus

La littérature de l’«humanité»

Qu’est-ce que cette nouvelle littérature d’humanité ? Serions-nous meilleurs aujourd’hui qu’hier ? On vient de découvrir un millième sujet de roman : l’humanité. Jusqu’ici l’on s’en était peu préoccupé. On peut dire que le sujet humanité n’existait pas et que nul ne... lire plus

Presse et fric

L’absence de caractère bénéficie de la considération, le caractère est traîné dans la boue, l’injustice célébrée comme ordre universel divin, les dommages sociaux recouverts par des mouches — bref: vulgarité, mensonge, corruption; corruption au sens le plus bas: tout... lire plus

Fulgurances malapartiennes

Aux hommes libres il ne reste plus bien longtemps pour rire. Il avait commencé à tâter, en lui-même, l’épaisseur de la croûte de la civilisation : et il était effrayé de découvrir à quel point cette croûte était mince.  C’est bien des années après, pendant la guerre... lire plus

Etrange sévérité

On dirait que les préjugés, les bassesses et les mensonges n’ont pas fait de mal à l’espèce humaine, tant on se montre sévère pour la philosophie, la liberté et la raison. — Germaine de Staël, De la littérature considére dans ses rapports avec les institutions... lire plus

Quand le jour se lève

— Comment cela s’appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd’hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l’air pourtant se respire, et qu’on a tout perdu, que la ville brûle, que les innocents s’entretuent, mais que les coupables agonisent, dans un... lire plus

La presse, affaire d’hommes libres

Actuellement, la liberté de la presse n’existe pas. Les journalistes sont des crapules, manipulateurs de l’opinion qui trompent le peuple de crainte de se retrouver sans «revenu garanti». Ils ont peur d’avoir faim, de tomber dans la dèche. Être ou ne pas être sujet à... lire plus

Aperçu du théâtre moderne

Putrescina et Cadaverina, les jolies filles de l’humanité en décomposition vivante (avant l’ultime résurrection), régnaient dans cette salle, sans partage et sans vergogne. Des morceaux de cette surréalité, arrachés à la peau, s’agitaient dans la vermoulure et la... lire plus

De l’arrogance technicienne

«Peut-être vivons-nous aujourd’hui une Iliade? Il faudrait remplacer la colère d’Achille par l’expression de notre arrogance technicienne. Dans sa conférence sur la technique, Heidegger parlait de la mise en demeure faite à la Terre de nous livrer ses ressources.... lire plus