Un monde fait par l’homme est un monde de robots

par | 1.12.2019 | En accès libre, Pain de méninges

Il n’est pas douteux qu’au nom d’un rationalisme absolu il faudrait vous détruire, afin de nous permettre d’occuper toute la place sur cette planète surpeuplée. Il n’est pas douteux non plus que votre disparition signifiera le commencement d’un monde entièrement fait pour l’homme. Mais laissez-moi vous dire ceci, mon vieil ami : dans un monde entièrement fait pour l’homme, il se pourrait bien qu’il n’y eût pas non plus place pour l’homme. Tout ce qui restera de nous, ce seront des robots. Nous ne réussirons jamais à faire de nous entièrement notre propre œuvre. Nous sommes condamnés pour toujours à dépendre d’un mystère que ni la logique ni l’imagination ne peuvent pénétrer et votre présence parmi nous évoque une puissance créatrice dont on ne peut rendre compte en des termes scientifiques ou rationnels, mais seulement en termes où entrent teneur, espoir et nostalgie. Vous êtes notre dernière innocence.

Romain Gary, Lettre à l’éléphant.

On peut aussi lire…

1789-2020, les leçons concrètes de l’histoire

Sanctification des voyous, déboulonnement des valeurs qui fondent la collectivité, un pouvoir qui appelle «incivilités» des émeutes meurtrières et confesse ne plus vouloir regarder la réalité en face… Cela s’est déjà vu, cela s’appelle révolution. Ou dissolution. Ou les deux.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

La machine à gouverner

Le spectacle de l’humanité terrorisée par le Covid-19 oscille entre la folie et la bêtise épaisse. Mais on peut le voir aussi comme les premiers pas, forcément grotesques, d’un monstre encore balbutiant.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

New York Times, la spirale de l’obscurantisme

Bari Weiss n’avait rien d’une militante sulfureuse: jeune, dégourdie, centriste de conviction, auteur de *Comment combattre l’antisémitisme*, elle avait tout pour plaire à Manhattan. Elle a pourtant quitté la rédaction du *New York Times* à cause du climat d’intolérance qui s’y est installé.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

Explication de soi

Posant un pas de côté, Eric Werner se retourne sur le chemin parcouru, les expériences et les circonstances qui l’ont conduit à suivre la voie qui a été la sienne, s’interrogeant au passage sur la fidélité, les écarts passionnels et la philosophie comme mode de vie.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’«information» contre l’intelligence

*COVID-19, le coup d’État technologique, 6*
La religion des données a profondément modifié nos notions d’information et de pensée. Mais elle implique également une philosophie de l’homme et de la société qui devrait nous faire dresser le sourcil.

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

François de Siebenthal: NON à SwissCovid!

L’application de traçage SwissCovid peine à convaincre les citoyens. Des scientifiques, des avocats, des magistrats comme le procureur Dick Marty dénoncent ses lacunes et ses dangers pour la sphère privée des citoyens et recommandent son rejet. Un comité de patronage s’est mobilisé pour rejeter par référendum national cette application problématique.

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir