fbpx
La province chinoise du Xinjiang est en passe de devenir, après le Tibet et Hong Kong, le dernier coin que l’Empire américain tente d’enfoncer dans la souveraineté territoriale chinoise. Le mode d’emploi est éprouvé.
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER