ANTIPRESSE

Le monde à livre ouvert

L’Antipresse est une lettre de réflexion dirigée par Slobodan Despot qui paraît tous les dimanches matin depuis le 6 décembre 2015. Entre culture, littérature, philosophie, science et géopolitique, l’Antipresse propose une chronique « à livre ouvert » et sans concessions de notre époque. Manifeste

Le Drone

De l’Antipresse

Tous les dimanches matin, le magazine Antipresse dans votre boîte mail !

Nos rubriques

Le Bruit du Temps

« Des choses au-delà des chose s» (Victor Hugo) — Au fil des semaines, la chronique d’une époque effrénée et le journal de bord d’un écrivain. Par Slobodan Despot.

Cannibale Lecteur

La lecture, c’est l’intelligence du monde… Une bibliothèque pertinente et inactuelle, provocante et essentielle, par un insatiable dévoreur de livres. Par Pascal Vandenberghe.

Angle mort

Les manœuvres incompréhensibles du « grand jeu » géopolitique, ou la mise ne lumière de ce que vous ne devez surtout pas voir. Par Fernand Le Pic.

Enfumages

Mieux vaut comprendre que subir : les manipulations et les techniques du pouvoir expliquées par un philosophe. Par Éric Werner.

Futurisk

L’avenir technologique est prometteur… mais pour qui ? Les prospectives et les mises en garde d’un avocat spécialiste du droit de l’internet. Par Sébatien Fanti.

La poire d'angoisse

Un observatoire permanent de la censure quotidienne, ou l’art de nous faire taire illustré par l’exemple. Par Slobodan Despot.

Reconquêtes

Notre souveraineté commence par nous-mêmes. Petits guides pour la compréhension et la maîtrise de notre environnement immédiat. Par Slobodan Despot.

Passager clandestin

Tribunes libres, entretiens, documents… Les « compagnons de route » occasionnels de l’Antipresse ont tous des choses à dire.

Sur ces mots

Le langage médiatique use et abuse des mots. Et si l’on revenait à leur sens premier ? Par Arnaud Dotézac.

Pain de méninges

Pourquoi se les creuser quand d’autres l’ont fait à notre place ? Des citations d’auteurs qui nous font douter, rêver ou réfléchir.

En libre accès

Sur l’effondrement qui vient (1)

La crise climatique inquiète, et à juste titre. Car elle est bien réelle. On ne peut plus aujourd’hui dire, comme l’ont longtemps fait (et continuent d’ailleurs encore à le faire) certains (ceux qu’on appelle les «climatosceptiques»), qu’elle n’existe pas. Oui bien sûr qu’elle existe. En sous-estimer la gravité est même d’une particulière stupidité.

lire plus

Derniers articles

Retraite en Russie

*Carnet de route à travers l’Eurasie* — Deux ans après mon premier séjour sur le lac Baïkal, j’ai donc repris le large. En 2017, j’étais resté un mois entier sur les rives austères du lac gelé. Cette fois, la retraite de jeûne est raccourcie de moitié, mais elle se poursuivra par un voyage *express* en train à travers la Mongolie, le nord-est de la Chine et jusqu’à Hong Kong, tout au sud. Il donnera sans doute lieu à des reportages ou des analyses par la suite. Pour les lecteurs de l’Antipresse, je livre ici, en vrac, mon journal de voyage.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

De l’art de la contre-enquête littéraire

Lire des essais littéraires sérieux est bien souvent un remède aux insomnies. En revanche, quand on a affaire à un essayiste joueur et malicieux, cela devient un vrai plaisir. Quand celui-ci se fait de surcroît enquêteur littéraire, et arrive à nous prouver que les auteurs de romans policiers se trompent parfois d’assassin dans leurs propres livres, cela devient du grand art!

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Sur l’effondrement qui vient (1)

La crise climatique inquiète, et à juste titre. Car elle est bien réelle. On ne peut plus aujourd’hui dire, comme l’ont longtemps fait (et continuent d’ailleurs encore à le faire) certains (ceux qu’on appelle les «climatosceptiques»), qu’elle n’existe pas. Oui bien sûr qu’elle existe. En sous-estimer la gravité est même d’une particulière stupidité.

lire plus

Jean-Marc Bovy: la chasse au milliardaire russophile est ouverte

La meute des médias suisses est lâchée contre le milliardaire Frederik Paulsen. Après *Le Temps,* qui a fini par déclarer la trêve, c’est au tour de *24 Heures* de mettre le paquet. On ne pardonne pas au mécène de mieux dépenser ses millions pour le bien de la communauté qu’il ne l’aurait fait en payant ses impôts comme tout le monde. Pire, il est un russophile éclairé qui persiste à vouloir nous faire aimer le pays dont il est tombé amoureux. Le rédacteur de nos *Turbulences* sur la Russie, fin connaisseur de ce pays, a écrit au quotidien pour saluer son travail d’«investigation».

lire plus

Retour au cœur du monde

Entre mars et début avril, l’Antipresse part sillonner le continent eurasien. Pour retrouver la sérénité absolue de l’espace sibérien d’abord — et se plonger d’autant plus abruptement ensuite dans le réacteur du nouveau monde: l’empire chinois.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Accrochez-vous ici pour affronter nos

Toutes les brèves de l’Antipresse