Recevez notre e-magazine dans votre boîte mail chaque dimanche matin. Commencez la semaine avec un remue-méninges provocant & stylé !

divider

ANTIPRESSE

Les choses par leur nom

Vous en avez assez du conformisme et de l’inculture des médias de grand chemin?

Assez de vous sentir en permanence rééduqué et manipulé?

Nous aussi en avons eu assez. C’est pourquoi nous avons créé l’Antipresse.

L’Antipresse est un hebdomadaire de réflexion et de divertissement mû par l’intelligence naturelle.

Loin des lieux communs, mais près de vous!

L’Antipresse vous propose

Contre la pensée unique, une pensée… unique!

Des contenus originaux, inattendus, audacieux qui provoquent la réflexion et élargissent les perspectives sur le monde actuel. L’Antipresse défend le sens commun, le bon sens, le sens tout court.

Une communauté d’esprits libres

Nous observons, nous analysons et nous intervenons sur tous les sujets que nous connaissons et qui nous concernent. Nous écrivons à partir de la vie réelle et de notre expérience. Avec notre tête, mais aussi avec notre cœur.

Un itinéraire de vie et de pensée indépendantes

Nous ne prétendons pas «réinformer» mais vous aider à vous informer vous-mêmes. Débusquer le lavage de cerveau. Retrouver des sources et des références sûres. Redécouvrir les valeurs qui confortent et libèrent.

« Ponctuel. Informé. Stylé… Amical au sens large. Enraciné vagabond, curieux. Subversif car drôle (et inversément). »

Isabelle Chazot, Marianne.

«Un triple C: Courageux. Critique. Cultivé.»

Myret Zaki, Bilan

«En ces temps orwelliens, Antipresse, c’est LA presse.»

Bruno Borghi

«Le nom est bien choisi. Il suggère que ce lieu n’est pas pour les gens pressés. Et il rappelle la nécessité de se rebeller contre les conformismes envahissants.»

Jacques Pilet

«Comme journaliste de presse écrite et malgré son nom qui devrait me faire bondir d’indignation, je lis l’Antipresse depuis la première heure et tous les dimanches, quelles que soient la latitude et la longitude. »

Guy Mettan

<

p>«Ce que j’apprécie dans l’Antipresse? La qualité du style, le choix décalé des sujets, l’érudition des auteurs, les décryptages géopolitiques, les digressions littéraires, les envolées métaphysiques: voici pour l’essentiel. N’en jetez plus!»

Jean-Louis Tremblais, Le Figaro

Derniers articles

divider

Le grand remplacement… des cerveaux

COVID-19, le coup d’État technologique, 5 La gestion de la pandémie du coronavirus semble s’être détachée de la maladie, du bon sens et de la raison elle-même. C’est peut-être le moment d’examiner pourquoi les représentations du monde modélisées par la technologie sont aussi éloignées de la réalité. Cela viendrait-il d’un mode de pensée que nous […]

CONFIDENTIEL
Les abonnés ont déjà reçu cet article dans leur lettre.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Les rubriques

divider

Le Bruit du Temps

« Des choses au-delà des chose s» (Victor Hugo) — Au fil des semaines, la chronique d’une époque effrénée et le journal de bord d’un écrivain. Par Slobodan Despot.

Enfumages

Mieux vaut comprendre que subir : les manipulations et les techniques du pouvoir expliquées par un philosophe. Par Éric Werner.

Angle mort

Les manœuvres incompréhensibles du « grand jeu » géopolitique, ou la mise ne lumière de ce que vous ne devez surtout pas voir. Par Fernand Le Pic.

Reconquêtes

Notre souveraineté commence par nous-mêmes. Petits guides pour la compréhension et la maîtrise de notre environnement immédiat. Par Slobodan Despot.

La poire d'angoisse

Un observatoire permanent de la censure quotidienne, ou l’art de nous faire taire illustré par l’exemple. Par Slobodan Despot.

Passager clandestin

Tribunes libres, entretiens, documents… Les « compagnons de route » occasionnels de l’Antipresse ont tous des choses à dire.

Futurisk

L’avenir technologique est prometteur… mais pour qui ? Les prospectives et les mises en garde d’un avocat spécialiste du droit de l’internet. Par Sébatien Fanti.

Pain de méninges

Pourquoi se les creuser quand d’autres l’ont fait à notre place ? Des citations d’auteurs qui nous font douter, rêver ou réfléchir.

Thé d’Orient

Des lettres décalées sur la Chine et l’Orient, loin du sensationnalisme, du catastrophisme et des postures moralisatrices. Par Laurent Schiaparelli

Sur ces mots

Le langage médiatique use et abuse des mots. Et si l’on revenait à leur sens premier ? Par Arnaud Dotézac.

En libre accès

divider

Accrochez-vous ici pour affronter les

Le blog de l’Antipresse