ANTIPRESSE

Le monde à livre ouvert

L’Antipresse est une lettre de réflexion dirigée par Slobodan Despot qui paraît tous les dimanches matin depuis le 6 décembre 2015. Entre culture, littérature, philosophie, science et géopolitique, l’Antipresse propose une chronique « à livre ouvert » et sans concessions de notre époque. Manifeste

Le Drone

De l’Antipresse

Tous les dimanches matin, le magazine Antipresse dans votre boîte mail !

Nos rubriques

Le Bruit du Temps

« Des choses au-delà des chose s» (Victor Hugo) — Au fil des semaines, la chronique d’une époque effrénée et le journal de bord d’un écrivain. Par Slobodan Despot.

Cannibale Lecteur

La lecture, c’est l’intelligence du monde… Une bibliothèque pertinente et inactuelle, provocante et essentielle, par un insatiable dévoreur de livres. Par Pascal Vandenberghe.

Angle mort

Les manœuvres incompréhensibles du « grand jeu » géopolitique, ou la mise ne lumière de ce que vous ne devez surtout pas voir. Par Fernand Le Pic.

Enfumages

Mieux vaut comprendre que subir : les manipulations et les techniques du pouvoir expliquées par un philosophe. Par Éric Werner.

Futurisk

L’avenir technologique est prometteur… mais pour qui ? Les prospectives et les mises en garde d’un avocat spécialiste du droit de l’internet. Par Sébatien Fanti.

La poire d'angoisse

Un observatoire permanent de la censure quotidienne, ou l’art de nous faire taire illustré par l’exemple. Par Slobodan Despot.

Reconquêtes

Notre souveraineté commence par nous-mêmes. Petits guides pour la compréhension et la maîtrise de notre environnement immédiat. Par Slobodan Despot.

Passager clandestin

Tribunes libres, entretiens, documents… Les « compagnons de route » occasionnels de l’Antipresse ont tous des choses à dire.

Sur ces mots

Le langage médiatique use et abuse des mots. Et si l’on revenait à leur sens premier ? Par Arnaud Dotézac.

Pain de méninges

Pourquoi se les creuser quand d’autres l’ont fait à notre place ? Des citations d’auteurs qui nous font douter, rêver ou réfléchir.

En libre accès

La libération de Notre-Dame

«La piste criminelle est un cauchemar, mais la piste accidentelle est pire. D’un côté, on aurait affaire, dans le «système» ou hors de lui, à des criminels hideux mais capables. De l’autre, à des jean-foutre absolus, sans aucune valeur, qui auraient tellement dépouillé et désorganisé l’État qu’il n’est plus capable de veiller efficacement sur le premier monument de France (et son plus gros atout touristique).»

lire plus

Derniers articles

Bernard Wicht: Fin des Unions d’États (UE, OTAN) et triomphe des acteurs non-étatiques

En 1992 (date du vote suisse sur l’EEE), le récit «anti-isolationnise» avait toute sa pertinence. En 2019, il est totalement dépassé. Pourtant, une grande partie de la classe politique suisse continue de le servir à chaque occasion aux citoyennes et citoyens du pays. C’est notamment le cas en ce moment dans le cadre du référendum contre la Directive Européenne sur les armes et sa mise en œuvre en droit suisse.

lire plus

La libération de Notre-Dame

«La piste criminelle est un cauchemar, mais la piste accidentelle est pire. D’un côté, on aurait affaire, dans le «système» ou hors de lui, à des criminels hideux mais capables. De l’autre, à des jean-foutre absolus, sans aucune valeur, qui auraient tellement dépouillé et désorganisé l’État qu’il n’est plus capable de veiller efficacement sur le premier monument de France (et son plus gros atout touristique).»

lire plus

Robot, dystopie et jardinage

Contemporain de Kafka, mais écrivant en tchèque et pas en allemand, Karel Čapek (prononcer «Tchapek») a longtemps été oublié dans son propre pays et reste largement méconnu ailleurs. Il est pourtant considéré comme l’un des plus grands écrivains tchèques du XXe siècle. Né en 1890 à Malé Svataňovice, une petite commune de Bohème située non loin de […]

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

C@sino Roy@le

Profitez, bonnes gens: vous pouvez encore, aujourd’hui, jouer votre belle montre et votre dernière chemise au casino. Demain, avec l’indice de solvabilité qui vous collera au corps, vous ne serez plus exposés à ces tentations. Cela vaudra mieux pour vous. Ou pas.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Culture et barbarie

J’avais prévu de vous entretenir cette semaine de Karel Čapek (sa vie, son œuvre). Mais «Tchapek» attendra, une urgence existentielle étant survenue entre-temps, qui mérite une réponse littéraire documentée avec l’aide de Michel Henry et Jacques Ellul, pour cette chronique que j’aurais aussi pu titrer, comme un polar: «Main basse sur la culture».

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Accrochez-vous ici pour affronter nos

Toutes les brèves de l’Antipresse