totalitarisme

La France vaccinale, entre la carotte et le bâton

Alors que la pandémie s’essouffle et que les variants peinent à remplir leurs promesses de terreur, certains gouvernements ont fait de la vaccination de tous une véritable obsession. En France, on a affaire à une tactique d’entonnoir aboutissant à une société-hospice dont les patients sont insidieusement privés de leurs libertés.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

La littérature contre le délire (Journal de Coronafoirus, 13)

La menace sanitaire s’est transformée en dystopie, en prison mentale. Pour couper les voies de retraite, on nous dissocie de la mémoire commune de l’humanité — de la culture en somme. C’est pourquoi la littérature reste l’un des meilleurs antidotes à l’aliénation.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Psychopathologie du totalitarisme (3/3)

Il ne faut pas confondre totalitarisme avec dictature ou tyrannie. Le totalitarisme est une dérive mentale collective, une folie présentant l’apparence de la raison et du discours argumenté. On la reconnaît notamment à son déni de la réalité et à son délire de persécution justifiant la persécution d’autrui. Dans ce mini-feuilleton, Ariane Bilheran nous présente les caractères essentiels de cette psychopathologie.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

«L’obsolescence de l’homme» de Günther Anders

L’ouvrage-phare de Günther Anders est un avertissement précoce et prophétique sur les dérives de la société industrielle. Patrick Gilliéron Lopreno résume l’essentiel de son message et nous livre les réflexions qu’il lui inspire.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Psychopathologie du totalitarisme (2/3)

Il ne faut pas confondre totalitarisme avec dictature ou tyrannie. Le totalitarisme est une dérive mentale collective, une folie présentant l’apparence de la raison et du discours argumenté. On la reconnaît notamment à son déni de la réalité et à son délire de persécution justifiant la persécution d’autrui. Dans ce mini-feuilleton, Ariane Bilheran nous présente les caractères essentiels de cette psychopathologie.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Sur le déferlement totalitaire (3)

Il faudrait ici réfléchir sur ce que peut faire l’individu: chaque individu, en fait. C’est le grain de sable dans la machine.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Autodressages

Un petit retour en arrière sur les grandes terreurs médiatiques du dernier demi-siècle nous laisse tout émerveillés: c’est un véritable miracle si nous sommes encore vivants. La multiplication de ces psychoses collectives depuis une trentaine d’années devrait nous interpeller. Quelle société avons-nous fabriquée, travaillée par quels fantasmes, au moyen de quels outils, pour être devenus d’aussi parfaits poltrons?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Ariane Bilheran: Psychopathologie du totalitarisme (1/3)

Il ne faut pas confondre totalitarisme avec dictature ou tyrannie. Le totalitarisme est une dérive mentale collective, une folie présentant l’apparence de la raison et du discours argumenté. On la reconnaît notamment à son déni de la réalité et à son délire de persécution justifiant la persécution d’autrui. Dans ce mini-feuilleton, Ariane Bilheran nous présente les caractères essentiels de cette psychopathologie.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Sur le déferlement totalitaire (2)

Le tyrannicide est permis et même recommandé. Mais comment faire quand l’oppression est sans tête, quand elle prend le visage d’un système, de votre environnement de vie lui-même? Un peu de réflexion tactique et pratique s’impose.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus