fbpx

Philosophie

Fernando Pessoa: l’échec de sa vie, la gloire après sa mort (1)

Quasi inconnu de son vivant, Fernando Pessoa fut ensuite reconnu, d’abord comme un grand poète, puis comme un grand écrivain, avant d’être considéré comme l’un des plus grands — si ce n’est le plus grand — écrivain portugais du XXe siècle. Le lire est une aventure non dénuée de risques.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

De la haine

On le sait, il ne se passe pas de jour sans que les dirigeants et les médias officiels n’en viennent à fustiger ce qu’ils appellent les «discours de haine», en particulier sur Internet. Eux-mêmes, faut-il le préciser, ne sont que douceur, amour du prochain, tolérance, etc. Ce n’est jamais moi qui suis haineux, c’est toujours […]

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Le voyageur et son ombre

Jamais sans doute la pensée et les écrits d’un philosophe ne furent autant détournés, interprétés, utilisés à mauvais escient que ceux de Friedrich Nietzsche. L’actuelle récupération de Nietzsche par les pseudo-philosophes du développement personnel est-elle moins condamnable et dommageable que celles qui la précédèrent, des nationalistes allemands de l’entre-deux-guerres aux nazis?

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Écrire pour être lu ou pour un public?

Roth et le Carré seront encore lus dans deux cents ans. C’est toute la différence entre un « écrivain » qui écrit pour être lu et un « auteur » qui écrit pour un public : le premier trouvera des lecteurs dans la postérité, le second disparaîtra avec son public.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Penser avec Hannah Arendt (3)

Laissant volontairement en suspens le problème de la vérité, l’une des grandes qualités de «La crise de la culture» est qu’il a pour seul but de nous aider à comprendre comment penser, sans jamais chercher à nous dire quoi penser.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Penser avec Hannah Arendt (2)

Hannah Arendt eût pu rester une philosophe de l’esprit. Mais rattrapée par les bouleversements de l’Histoire, elle se confronta à la *vita activa* et livra l’une des plus intéressantes analyses du totalitarisme.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Penser avec Hannah Arendt (1)

C’est par son monumental ouvrage «Les origines du totalitarisme» qu’Hannah Arendt est le plus célèbre. Mais celle qui fut témoin du procès Eichmann à Jérusalem en 1961 pour le compte du «New Yorker» fut aussi une philosophe dont les œuvres moins connues ont beaucoup à nous dire. Avant d’aborder son œuvre, intéressons-nous d’abord à sa vie.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Rendez-nous nos peurs (et gardez vos angoisses)!

Nous sommes tiraillés par l’angoisse. L’angoisse est la plus fidèle compagne de l’humanité civilisée. Depuis plus d’un siècle, elle constitue un gisement philosophique lourdement surexploité. L’homme archaïque, ancré des deux pieds dans la réalité, connaît la peur. Mais de la peur à l’angoisse, il y a la même distance que celle séparant l’homme archaïque de l’homme moderne.

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Au pays de l’humanité cellulaire

(Carnet de route à travers l’Eurasie)
Itinéraire fulgurant dans les plus grandes villes de Chine en compagnie de quelques guides précieux. Assistons-nous à la transfiguration de l’espèce humaine ou à un nouveau recloisonnement du monde?

Contenu accessible à la communauté de l’Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus