Au carrefour des âmes

Nous voici arrivés au seuil du grand tri. Le terme risquerait de rappeler les heures les plus sombres de notre histoire. C’est bien le but. Les uns ne voient rien venir. Pour les autres, il est hors de question d’accepter l’avenir qu’on nous prépare.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

François Savy, Patrick Barriot: Aurions-nous une terreur de retard?

Depuis la nuit des temps, les puissances rêvent de l’arme absolue qui leur assurera la domination totale. L’atome aura joué ce rôle au cours du XXe siècle, assurant une certaine paix paradoxale grâce à l’équilibre de la terreur. Mais l’atome fait-il encore suffisamment peur? Ne devrions-nous pas nous inquiéter d’autres «innovations»? Nous avons posé la question à deux observateurs éveillés.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Téléphone immobile contre téléphonie mobile

Téléphone immobile: tel était le titre initial de mon deuxième roman, «Le Rayon bleu». Cet objet de bakélite reposant sur une console dans le vaste hall d’un manoir perdu au fond des forêts françaises était le véritable héros, ou en tout cas le pivot, d’une intrigue dont l’enjeu était rien moins que la fin du monde.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Du danger des révolutions… scientifiques!

Le progrès scientifique a toujours été étroitement lié au développement de moyens agressifs, que ce soit dans le domaine de la chimie, dans celui de la physique et aujourd’hui dans celui de la biologie. Le Dr Patrick Barriot, ancien médecin-chef de la sécurité civile française et spécialiste internationalement reconnu des armes de destruction massive, nous dresse un utile rappel de la face d’ombre du «progrès».

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Igor Khorochilov: la piste du vaccin oral vivant

Le professeur Igor Khorochilov, MD, PhD, gastro-entérologue depuis plus de trente ans, enseigne l’anesthésiologie et la réanimation au département de chirurgie de l’Université médicale d’État (SZGMU) de Saint-Pétersbourg. Il nous expose en des mots clairs et compréhensibles son idée d’un vaccin «vivant», simple et efficace, susceptible de supprimer le SARS-CoV-2 avec une stratégie semblable à celle qui a permis d’éliminer la poliomyélite.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER