Éric Werner

Éric Werner

Rédacteur

Docteur en philosophie, professeur de philosophie politique, disciple de Montaigne et aussi un peu de Machiavel, penseur âcre et insoumis, Eric Werner a marqué les esprits du XXe siècle finissant avec son essai prophétique sur L’Avant-guerre civile. Depuis, il poursuit sa réflexion fine et désabusée sur le totalitarisme insidieux de la modernité, tant au travers de ses livres, de son blog, que (depuis la 43e semaine) de ses Enfumages de l’Antipresse, dont la vocation est bien entendu de nous désenfumer l’esprit.

« L’État fait croire à sa population que lui-même et sa police se consacrent jour et nuit à la lutte contre le terrorisme, une lutte résolue et sans merci. Il n’en est évidemment rien. Ils ont bien d’autres soucis en tête. La population serait surprise de savoir lesquels. C’est ce que disent certains, mais je ne les suivrai évidemment pas sur ce terrain. Pas plus que je ne les suivrai quand ils disent que la lutte contre le terrorisme ne serait qu’un outil de communication, un de plus (mais non des moindres). Ce ne sont pas des choses à dire. » (Antipresse n° 90, 20.08.2017)

Les articles d'Éric Werner
This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel or Lecteur-mensuel.

La réinitialisation, la vraie

Des changements tectoniques vont se produire sur la scène internationale, déclarait récemment le président Poutine. Il ne parle pas de la scène interne, mais ce qui se passe sur la scène internationale ne reste bien sûr pas sans influence sur la scène interne. Avec un peu de chance, l’Europe réussira peut-être à passer l’hiver, mais la suite n’est pas garantie. Guerre en Ukraine, réchauffement climatique, Covid, grand remplacement, etc.: on n’a que l’embarras du choix. Un nouveau monde se dessine, personne n’imagine qu’il sera plus pacifique, humain ou civilisé que l’ancien.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Stratégie du choc, version Europe

La stratégie du choc doit s’entendre au sens propre. C’est en fait un *traitement* de choc. Quand on est en *état de choc*, on ne peut plus rien faire, on est littéralement paralysé. C’est le but recherché. Car c’est quelquefois le meilleur moyen de prendre et de conserver le pouvoir.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Dérives criminelles

Jusqu’où les élites au pouvoir sont-elles prêtes à aller? Comme elles n’ont ni freins ni marche arrière, la réponse est simple: jusqu’au bout. Et ce bout, à quoi ressemble-t-il?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Mort d’une philosophe

L’assassinat de Daria Douguine était un travail de professionnels. Il a été imputé, arguments à l’appui, aux services spéciaux ukrainiens. Mais de quoi les services spéciaux ukrainiens, et l’État ukrainien en général, sont-ils le nom?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Le recours aux forêts: Un sujet de préoccupation pour l’État

Il m’est souvent arrivé ici même d’évoquer l’œuvre d’Ernst Jünger, et en particulier son “Traité du rebelle”, paru en 1951. Le titre allemand du livre est “Der Waldgang”, autrement dit le “recours aux forêts“. Nous sommes en plein été, je peux donc m’autoriser à reparler du recours aux forêts.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Occident sans frontières

Quand on fait semblant d’avoir des frontières, et qu’en même temps on ordonne à sa police de ne pas les défendre, d’autres finissent par s’en charger pour nous. Au point où en sont les choses, la police marocaine viendra-t-elle faire le travail que ne fait pas Frontex?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Ukraine: le docteur Folamour et ses valeurs

Malgré l’échec suicidaire de leurs sanctions et de leur guerre par procuration en Ukraine, les Occidentaux s’entêtent à vouloir mater la Russie. La défense de leurs «valeurs» semble bien mériter une guerre nucléaire. Mais ces «valeurs», sont-ils bien placés pour en parler?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

L’échelle de la répression

L’info fonctionne à jet continu, et donc, le plus souvent, entre par une oreille et sort par l’autre. On a ainsi l’impression que le temps s’accélère. En fait le temps reste le même, ce qui change, c’est ce qu’il y a l’intérieur: de plus en plus d’infos, justement. Ensuite viennent les commentaires, et les commentaires sur les commentaires, etc. En fait rien ne se passe. Ce n’est même pas que ce qu’on raconte soit faux (encore, comme on le sait, que cela arrive assez souvent), mais tout simplement que cela n’a aucune importance. C’est comme si cela n’était pas arrivé.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Un nazisme structurel?

Voici maintenant que l’on s’apprête à «donner une forme nouvelle à l’humanité». À quoi se ramène cette ambition de tout vouloir transformer, contrôler, calibrer sous la direction d’une élite techno-scientifique? N’avons-nous pas déjà vu quelque chose de semblable? Et la suite ne nous est-elle pas déjà annoncée depuis près de quatre-vingts ans?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus