Éric Werner

Éric Werner

Rédacteur

Docteur en philosophie, professeur de philosophie politique, disciple de Montaigne et aussi un peu de Machiavel, penseur âcre et insoumis, Eric Werner a marqué les esprits du XXe siècle finissant avec son essai prophétique sur L’Avant-guerre civile. Depuis, il poursuit sa réflexion fine et désabusée sur le totalitarisme insidieux de la modernité, tant au travers de ses livres, de son blog, que (depuis la 43e semaine) de ses Enfumages de l’Antipresse, dont la vocation est bien entendu de nous désenfumer l’esprit.

« L’État fait croire à sa population que lui-même et sa police se consacrent jour et nuit à la lutte contre le terrorisme, une lutte résolue et sans merci. Il n’en est évidemment rien. Ils ont bien d’autres soucis en tête. La population serait surprise de savoir lesquels. C’est ce que disent certains, mais je ne les suivrai évidemment pas sur ce terrain. Pas plus que je ne les suivrai quand ils disent que la lutte contre le terrorisme ne serait qu’un outil de communication, un de plus (mais non des moindres). Ce ne sont pas des choses à dire. » (Antipresse n° 90, 20.08.2017)

Les articles d'Éric Werner
This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel ou Lecteur-mensuel.

La criminalité en mouvement

On va évoquer ici un roman de Vladimir Volkoff, *Le Bouclage*, publié il y a une trentaine d’années, en 1990. La date de publication est importante. Nous sommes au lendemain de la chute du mur de Berlin (1989). Chacun, à l’époque, eut clairement conscience qu’une page était en train de se tourner dans l’histoire du monde. On avait basculé dans autre chose. Mais quoi au juste?

lire plus

Notre bon berger, le Grand Inquisiteur

De tout temps, et particulièrement à notre époque, les peuples ont été et restent confrontés à ce choix abrupt: ou la servitude en échange d’une promesse de protection de la part l’État, promesse assortie de celle d’une vie confortable — ou la liberté avec les risques qu’elle implique. Au fait, de quelle liberté parle-t-on?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Sur le déferlement totalitaire

Il se répète en permanence que nous sommes en démocratie, «le pire système à l’exclusion de tous les autres», comme le disait, on le sait, Churchill. Mais est-ce bien le cas? Sommes-nous *réellement*, comme on le prétend, en démocratie? Oublions un instant ce qui se répète autour de nous et ouvrons les yeux. Simplement cela.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Contre qui se battent les partisans? (2)

Déferlement, invasion, corruption, implosion… Les structures qui nous protégeaient s’effondrent. L’État défaillant nous menace dans nos libertés et nos vies. Quels choix nous restent-ils? Carl Schmitt et Ernst Jünger se le sont demandé sur les décombres du XXe siècle.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Contre qui se battent les partisans?

Eric Werner se référait la semaine dernière à l’un des tout derniers livres de Carl Schmitt, sa *Théorie du partisan*. Il revient aujourd’hui sur ce livre, pour tenter de dégager les enseignements qu’il peut nous apporter sur notre temps.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

La politique, une religion de plus?

La société moderne, selon Carl Schmitt, apparaît comme une prolongation de l’ancienne théocratie catholique, où l’État se serait simplement substitué à Dieu. En ce sens, nous ne sommes pas débarrassés de la religion. On pourrait même penser que nous y sommes plongés jusqu’au cou. Avec quelles conséquences?

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

De la dissuasion à l’empire total: les États-Unis à la croisée (3)

L’Empire est peut-être affaibli et malade: il ne renonce pas pour autant à ses fins. Leur réalisation présuppose une «table rase». C’est pourquoi, entre autres, il a développé une idéologie de l’annihilation qui est l’équivalent sociétal de l’arme nucléaire.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

De la dissuasion à l’Empire total: Les États-Unis à la croisée

De Kennedy à Biden, l’évolution de la pensée stratégique américaine ressemble à une régression émotionnelle. Le potentiel de destruction, lui, n’a pas régressé. L’ex-maître du monde ne veut pas admettre que son hégémonie est terminée, et il est prêt à tout pour essayer de la restaurer. Jusqu’à risquer la confrontation finale.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus

Prendre le maquis

Sortir du huis clos de la société technologique n’est pas si compliqué qu’on croit. Il y a même des gens qui vivent *normalement* dans ses marges. C’est cet univers-là que Patrick Gilliéron Lopreno est parti explorer… comme on part en résistance.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

lire plus