Politique

«Des chemins, non des œuvres» (2)

Prenez n’importe quelle œuvre de plusieurs milliers de pages. Extrayez-en quelques citations ayant un point commun. Rendez-les publics en les «analysant» de façon à les rendre cohérentes entre elles. Il est fort probable que vous obtiendrez le résultat attendu: celui de réussir à faire croire que l’œuvre en question tourne autour de ce «point commun». C’est, en raccourci, ce qui est arrivé à Martin Heidegger avec l’antisémitisme.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

«Des chemins, non des œuvres» (1)

En novembre paraîtront en français les deux premiers volumes des *Cahiers noirs* de Martin Heidegger. Depuis le début de leur publication en allemand en 2013, la bataille fait rage entre les «anti» et les «pro» Heidegger. Que sont ces fameux Cahiers? comment s’inscrivent-ils dans l’œuvre du philosophe? en quoi consiste la controverse et que peut-on penser?

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Le Macronomicron

J’ai dépeint dans un article précédent l’actuel occupant du palais de l’Élysée sous les traits vaguement démoniaques du *[Nécronomacron][bt1]*. J’y relevais avant tout l’inconsistance du personnage. L’affaire Benalla et ses conséquences viennent de mettre à nu son néant d’une profondeur… métaphysique.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Mme Leuthardt et la stratégie du choc

Doris Leuthard est une ministre suisse. Durant une dizaine d’années elle a été en charge des transports, de la poste, et d’un certain nombre d’autres choses encore. Elle vient d’annoncer son prochain départ du gouvernement. De prime abord, on serait tenté de dire: et alors? Mais ce non-événement n’en a pas moins suscité de nombreux commentaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Socialisme et totalitarisme

«En ce qui me concerne, je combats au fond dans le socialisme une philosophie qui, en dépit d’une phraséologie «libérale», accorde trop peu à l’homme, à sa nature et à sa personnalité, tout en prenant trop à la légère, dans son enthousiasme pour tout ce qui s’appelle organisation, concentration, direction et appareil, le risque qu’ainsi […]

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

La France psychiatrique

Pour avoir tweeté, avec son compère Gilbert Collard, les images d’atrocités commises par Daesh, Marine Le Pen a été astreinte à une expertise psychiatrique, expertise qu’elle a refusée. Ce n’est pas tous les jours que le sort des responsables d’un grand parti politique est confié au verdict du corps médical.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Benalla, les résonances marocaines

L’objectif du Sénat français est parfaitement assumé. Il s’agit pour lui de démontrer le risque institutionnel créé par le floutage des barrières entre chose publique et privée dans la gestion de la sécurité élyséenne. Dans cette perspective, on pourrait suggérer quelques questions utiles à poser au garde du corps présidentiel lors de l’audition à laquelle il sera bien forcé de se rendre le 19 septembre prochain.

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Et tout le reste n’est que littérature (2)

*Pour Sganarelle* n’est pas que la préface d’une trilogie intitulée «Frère Océan»: comme on l’a vu, c’est également un plaidoyer pour le Roman. Et c’est aussi, comme le dit le sous-titre, la «Recherche d’un personnage et d’un roman», dont Gary esquisse les traits principaux tout au long du livre. Entrons dans l’univers romanesque de Romain Kacew/Romain Gary/Fosco Sinibaldi/Shatan Bogat/Émile Ajar, par ordre d’apparition en scène de notre saltimbanque à la recherche du «roman total».

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Et tout le reste n’est que littérature (1)

Pas assez diplomate pour la chancellerie, trop éloigné des genres littéraires dominants du moment pour le monde des Lettres, Romain Gary, l’homme aux multiples noms et facettes, était un iconoclaste inclassable qui fut à la recherche du «roman total» et ne put obtenir la reconnaissance de son génie par ses pairs, lui qui était, selon ses propres dires, «un peu cosaque et tatare, mâtiné de juif». Un marginal comme on les aime!

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus