Harry & Meghan, la nouvelle féodalité victimaire

L’Antipresse n’a pas coutume de commenter les frasques des *people*, mais la trahison du duc et de la duchesse de Sussex est d’une autre magnitude. La retentissante interview de Harry et Meghan avec Oprah Winfrey est une manipulation de masse qui marque un changement d’époque et un renversement de pouvoirs que Brendan O’Neill, rédacteur de *Spiked Online*, a parfaitement perçue et décortiquée.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER