ANTIPRESSE

Le monde à livre ouvert

L’Antipresse est une lettre de réflexion dirigée par Slobodan Despot qui paraît tous les dimanches matin depuis le 6 décembre 2015. Entre culture, littérature, philosophie, science et géopolitique, l’Antipresse propose une chronique « à livre ouvert » et sans concessions de notre époque. Manifeste

Le Drone

De l’Antipresse

Tous les dimanches matin, le magazine Antipresse dans votre boîte mail !

Nos rubriques

Le Bruit du Temps

« Des choses au-delà des chose s» (Victor Hugo) — Au fil des semaines, la chronique d’une époque effrénée et le journal de bord d’un écrivain. Par Slobodan Despot.

Cannibale Lecteur

La lecture, c’est l’intelligence du monde… Une bibliothèque pertinente et inactuelle, provocante et essentielle, par un insatiable dévoreur de livres. Par Pascal Vandenberghe.

Angle mort

Les manœuvres incompréhensibles du « grand jeu » géopolitique, ou la mise ne lumière de ce que vous ne devez surtout pas voir. Par Fernand Le Pic.

Enfumages

Mieux vaut comprendre que subir : les manipulations et les techniques du pouvoir expliquées par un philosophe. Par Éric Werner.

Futurisk

L’avenir technologique est prometteur… mais pour qui ? Les prospectives et les mises en garde d’un avocat spécialiste du droit de l’internet. Par Sébatien Fanti.

La poire d'angoisse

Un observatoire permanent de la censure quotidienne, ou l’art de nous faire taire illustré par l’exemple. Par Slobodan Despot.

Reconquêtes

Notre souveraineté commence par nous-mêmes. Petits guides pour la compréhension et la maîtrise de notre environnement immédiat. Par Slobodan Despot.

Passager clandestin

Tribunes libres, entretiens, documents… Les « compagnons de route » occasionnels de l’Antipresse ont tous des choses à dire.

Sur ces mots

Le langage médiatique use et abuse des mots. Et si l’on revenait à leur sens premier ? Par Arnaud Dotézac.

Pain de méninges

Pourquoi se les creuser quand d’autres l’ont fait à notre place ? Des citations d’auteurs qui nous font douter, rêver ou réfléchir.

En libre accès

Le vœu satanique

Plus rien ne vaut au contraire, ou tout s’équivaut – et c’est le temps du vrai nihilisme – quand le devenir intérieur de la vie, et tous les savoirs qui lui étaient liés, toutes les formes de culture qui en étaient l’expression, cèdent la place à la connaissance...

lire plus

Derniers articles

Sur l’effondrement qui vient (2)

Évoquer, comme nous l’avons fait il y a quinze jours, l’effondrement qui vient débouche inévitablement sur cette question: comment survivre à l’effondrement, si effectivement il devait survenir? Et au-delà s’y adapter? A quoi ressembleraient les sociétés post-effondrement (si tant est qu’on puisse encore parler de société: car peut-être n’y aura-t-il même plus alors de société, c’est aussi une possibilité. En quel cas, il faudrait dire que l’effondrement qui vient serait synonyme de chaos. Et donc la question serait: à quoi ressemblerait le chaos, comment se le représenter)?

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Le livre des métamorphoses et des multitudes

(Carnet de route à travers l’Eurasie)
Parti samedi d’Оulan-Oudé, capitale de la Bouriatie, je suis descendu au sud-est vers Pékin à travers la Mongolie, et de là sud-ouest sur Shanghaï. Des antiques voitures-lits aux TGV chinois, du désert glacé aux mégapoles brumeuses du monde de demain, les contrastes sont saisissants. Que nous disent-ils sur notre devenir?

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Rome, l’unique objet de mon réchauffement (climatique)

Puisque nous paraphrasons dès le titre de cette chronique, n’en restons pas là: après Pierre Corneille, retour à l’irremplaçable (et irréfutable!) Alexandre Vialatte pour introduire le sujet d’aujourd’hui: le dérèglement climatique remonte à la plus haute antiquité! En tout cas à l’Empire romain, dont les causes de l’effondrement ne se limitent pas à celles connues jusqu’à récemment. C’est ce que nous découvrons grâce au livre de Kyle Harper,«Comment l’Empire romain s’est effondré. Le climat, les maladies et la chute de Rome».

lire plus

Jacques Pitteloud: la lecture comme école de vie

Ancien coordinateur des renseignements suisses, illustré par sa participation à des opérations restées dans l’histoire, devenu diplomate malgré son franc-parler très valaisan, Jacques Pitteloud est un personnage de roman. On comprend mieux son profil en jetant un coup d’œil à ses lectures. Avant de prendre son poste d’ambassadeur à Washington, il nous a ouvert les portes de sa bibliothèque… et dévoilé aussi sa formation la plus secrète: celle qu’on ne pouvait acquérir qu’avec les meilleurs livres et les meilleurs mentors.

lire plus

ErotikalHarmony

Pourquoi s’embarrasser de conquêtes féminines quand les robots sexuels sont disponibles et obéissants? Aujourd’hui, cette alternative vous paraît invraisemblable. Mais attendez dix ans!

Ce contenu est réservé aux abonnés de l’Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER
lire plus

Accrochez-vous ici pour affronter nos

Toutes les brèves de l’Antipresse