*Un conte du Nouvel Age*

Minuit approchait dans la crique des Népenthès. L’an 2018 n’avait plus qu’une heure à vivre, mais les oiseaux de la jungle dans son dos n’en avaient rien à faire. Leur caquetage sans ponctuation résonnait le long de la plage comme toutes les autres nuits et tous les autres jours. Les pieds enfoncés dans le sable humide, Jade contemplait le scintillement des rayons de Lune sur les eaux et pensait intensément à la Pologne. Au loin, quelques nuages s’accrochaient aux crêtes de l’île de Komodo. Elle n’y voyait plus que les naïves lanières de ouate que sa mère disséminait jadis dans toute la maison « pour que le père Noël se sente comme chez soi ».
Ce contenu est réservé aux abonnés de l'Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S'ABONNER