fbpx
Au moment où vous lirez cet article, des manœuvres militaires de l’OTAN d’une ampleur inégalée depuis la guerre froide seront en cours aux frontières scandinaves et baltiques de la Russie. La chose n’est évoquée que de manière superficielle par les médias de grand chemin. Nous avons demandé à notre ami et contributeur périodique Arnaud Dotézac de nous éclairer sur les enjeux de cette «simulation» qui n’est pas sans rappeler l’an 1983, où le monde fut au bord de l’apocalypse nucléaire.
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER