fbpx
La cote de popularité d’Emmanuel Macron finissait l’année 2018 à seulement 20% pour IPSOS et 23% pour IFOP Paris Match. Mais ce dernier institut le plaçait à 34% le 5 février dernier. Une remontée spectaculaire qui le ramenait à son niveau d’octobre (33%), soit avant le début du mouvement des Gilets Jaunes. Eclairage de ce phénomène paradoxal avec notre «décodeur», Arnaud Dotézac.
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER