Crypto saga, épisode 4: une entreprise de renseignement multicartes (1)

par | 15.03.2020 | Angle mort, Arnaud Dotézac

À la lecture des centaines de documents américains déclassifiés ayant trait au fondateur de Crypto AG, on voit se dessiner de manière très distincte le rôle de Boris Hagelin en tant qu’agent de renseignement. Peut-on croire que personne en Suisse ne s’en soit aperçu?
CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

On peut aussi lire…

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel or Lecteur-mensuel.

La démocratie contre la liberté? (1)

Du régime occidental, on peut difficilement dire aujourd’hui que ce soit un régime libre: libre, assurément non. Mais on ne peut pas non plus dire qu’il ne soit pas démocratique. Il est au contraire on ne peut plus démocratique.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Kaboul, fin de partie

La lutte contre le terrorisme ne serait-elle que la feuille de vigne de la politique extérieure des USA? Voilà une question bien naïve, car ce n’est un secret pour personne: derrière les guerres d’Afghanistan, d’Irak, de Libye et de Syrie se profilent d’énormes intérêts économiques liés aux ressources en pétrole, en gaz ou en richesses minières.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Tous contre tous: guerres internes, état des lieux

L’historien militaire Bernard Wicht repense radicalement la nature de la guerre aujourd’hui. Ce faisant, il nous pose des questions fondamentale sur l’État, l’ordre et l’existence ou non de la communauté humaine telle que nous l’avons connue.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

D’où viennent les choses?

Nous sentons les premiers effets d’une inflation dévastatrice. En même temps, et de partout, nous entendons au nom du climat des appels à la restriction énergétique, appels qui se traduisent par des plans de pénurie délibérés et concrets. Avant d’entrer dans cette spirale, il est bon de se rappeler comment l’abondance de matériel qui nous entoure est produite et d’où elle vient. Cette allégorie scientifique l’explique remarquablement bien.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir