Crypto saga, épisode 4: une entreprise de renseignement multicartes (1)

par | 15.03.2020 | Angle mort, Arnaud Dotézac

À la lecture des centaines de documents américains déclassifiés ayant trait au fondateur de Crypto AG, on voit se dessiner de manière très distincte le rôle de Boris Hagelin en tant qu’agent de renseignement. Peut-on croire que personne en Suisse ne s’en soit aperçu?
CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

On peut aussi lire…

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Club-annuel, Nomade-annuel, Nomade-mensuel, Lecteur-annuel or Lecteur-mensuel.

Où est passée l’armée ukrainienne?

L’Ukraine revendique des victoires militaires peu documentées et souvent démenties et s’attribue le «mérite» du désencerclement de Kiev, qui est sans doute une manœuvre de l’état-major russe. En même temps, elle a totalement perdu la maîtrise du ciel et n’a pas mené une seule contre-attaque coordonnée depuis le début. Pour l’observateur froid, la question s’impose: où est-elle?*

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Crypto

Quand la monnaie des Etats vaut peau de balle, le néant lui-même devient valeur refuge…

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

De Tartuffe à Dom Juan (La démocratie contre la liberté, 3)

L’incitation comportementale s’efface devant la contrainte pure et simple et l’hypocrisie fait place au cynisme. Ainsi pourrait-on résumer la grande rupture socio-psycho-politique dont no us sommes à la fois les victimes semi-consentantes et les témoins abasourdis.

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

Comment le Covid a transformé ma vision de l’Holocauste

«Comment des nations civilisées et instruites ont-elles pu tomber dans de tels accès de barbarie?» C’est la question battue et rebattue que l’humanité s’est posée depuis 1945 au sujet de l’Allemagne nazie. Roger L. Simon croyait que seuls ceux qui y avaient vécu pouvaient le comprendre. C’est alors que la pandémie est arrivée…

CONFIDENTIEL
Les abonnés reçoivent cet article dans leur lettre hebdomadaire.
SE CONNECTER S’ABONNER

L’Antidote!

Chaque dimanche matin dans votre boîte mail, une dose d’air frais et de liberté d’esprit pour la semaine. Pourquoi ne pas vous abonner?

Nous soutenir