fbpx
La société Crypto AG à Zoug, label suisse au-dessus de tout soupçon, avait donc fabriqué le cheval de Troie universel, multicoups, multiusages. Plus futé que celui des Grecs anciens, il n’était même pas offert à l’adversaire: bien mieux, les clients payaient pour se faire espionner! Essayons de comprendre tout ce qu’il nous révèle sur ce pays, sur le monde et l’époque où nous vivons.
Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER