fbpx
Jacques Neriah a été conseiller politique du Premier ministre Yitzhak Rabin et l’un des chefs du renseignement militaire israélien. Il est le mieux à même de nous expliquer le silence d’Israël dans l’affaire kurde.
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER