Quoi de plus énervant que de devoir choisir une option de vol dans le chaos des offres proposées sur l’internet. Ce cauchemar risque de changer avec le développement de l’intelligence artificielle. Saurons-nous même si l’opérateur à l’autre bout de la ligne est un être humain?
Ce contenu est réservé aux abonnés de l'Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S'ABONNER