fbpx
Le rallongement de l’espérance de vie est une bonne nouvelle… mais pour qui? Comment pourra-t-on assurer les retraites à des plus-que-centenaires? Et si la deuxième jeunesse nous promettait un éternel esclavage?
Contenu accessible à la communauté de l'Antipresse. Déjà membre ? SE CONNECTER | Pas encore ? S’ABONNER