fbpx
Plutôt que de dénoncer de semaine en semaine les progrès de la censure, ne ferions-nous pas mieux de réfléchir à ce qu’elle nous dit de l’époque et du projet de révision de l’humain auquel elle est attachée? Et si, par exemple, elle était une réponse à l’insoluble question des retraites?
Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER