Alors que les mises en garde contre l’électrosmog de la 5G se multiplient, se pourrait-il qu’on bascule vers la diète électronique complète? Ce sera peut-être le prix, demain, de notre santé mentale et psychique.
Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER