Quand vous débarquez à Miami (Floride) et que vous faites une balade dans la « Petite Havane », vous les repérerez tout de suite, ces exilés cubains qui font florès dans le business emblématique de leur pays d’origine : le cigare.
Ce contenu est réservé aux abonnés de l'Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S'ABONNER