Quand on se plonge dans le *Clausewitz* de Raymond Aron, on se rend vite compte que ce qu’il y a d’intéressant dans ce livre, autant au moins que Clausewitz lui-même, c’est Raymond Aron.
Déjà membre de la communauté Antipresse? SE CONNECTER Pas encore? S’ABONNER