*Carnet de route à travers l’Eurasie* — Deux ans après mon premier séjour sur le lac Baïkal, j’ai donc repris le large. En 2017, j’étais resté un mois entier sur les rives austères du lac gelé. Cette fois, la retraite de jeûne est raccourcie de moitié, mais elle se poursuivra par un voyage *express* en train à travers la Mongolie, le nord-est de la Chine et jusqu’à Hong Kong, tout au sud. Il donnera sans doute lieu à des reportages ou des analyses par la suite. Pour les lecteurs de l’Antipresse, je livre ici, en vrac, mon journal de voyage.
Ce contenu est réservé aux abonnés de l'Antipresse. Déjà abonné(e) ? SE CONNECTER | Pas encore ? S'ABONNER